En ce moment
 

Virginie, la fille du pompiste cambriolé à Comblain-au-Pont, dénonce: "Certains médias ont beaucoup déformé la réalité"

Cinq individus ont tenté de cambrioler une station-service de Comblain-au-Pont dans la nuit de mercredi à jeudi. Après avoir été confronté aux gangsters, le gérant a utilisé son arme pour tirer vers leur véhicule. Un malfrat a été touché et a succombé à ses blessures. Le pompiste a été inculpé pour meurtre. En pleine tourmente, sa fille dénonce les fausses informations et les commentaires qui ont circulé dans la presse et sur les réseaux sociaux.

Virginie vit un véritable cauchemar. Son père, gérant d'une station-service, a utilisé son arme durant un vol survenu dans la nuit de mercredi à jeudi. Un malfrat a été touché et est mort. Son père, Dominique, a été inculpé de meurtre.

Face à cette situation extrêmement difficile, Virginie dénonce les informations erronées qui ont circulé et les réactions de certaines personnes sur les réseaux sociaux. "Certains médias ont beaucoup déformé la réalité. J'ai lu certaines choses, des bagarres qui ont dégénéré... il n'y a pas eu de bagarre. Ce n'est pas toujours facile de lire ce genre de choses, quand on sait que ce n'est pas la vérité. Et de voir des gens répondre là-dessus en sachant que ce n'est pas la vérité… Quand on voit des commentaires disant qu'il ne fallait pas tirer… On a tué quelqu'un, certes, mais quand on n'est pas dans le cas, je pense que c'est très compliqué de pouvoir juger. Encore une fois, juger quelque chose qu'on ne sait pas", confie-t-elle à nos reporters Samuel Ledoux et Julien Raway.

"Pour moi, ça reste une injustice. Oui, il y a eu un décès. C'est regrettable, on ne peut pas dire le contraire. Maintenant pour moi ça reste de la légitime défense. Je trouve que les rôles sont inversés. De victime, on passe à coupable. Je ne trouve pas ça normal", conclut-elle.

Vos commentaires