En ce moment
 
 

Les Namurois sceptiques face au changement autour de la gare: la circulation se fera à sens unique

C'est un grand changement pour les automobilistes à Namur. Le sens de circulation dans le quartier de la gare est modifié dès aujourd'hui. Le trafic des voitures s'y fera désormais à sens unique et un contournement a été mis en place. Les automobilistes ont dix jours pour s'y habituer avant la rentrée et le retour d'une circulation beaucoup plus dense. Benjamin Brone et Benjamin Vankelst se sont rendus sur place.

L'ensemble du contournement sera opérationnel seulement à partir de ce vendredi soir. Pourtant, ce matin, les modifications provoquaient déjà beaucoup de stress chez les automobilistes. "Faut faire attention, on repasse son permis de conduire tous les jours", commente un automobiliste. À l'arrêt de bus, Michèle et ses amies n'y vont pas par quatre chemins: "Ça va être la merde. Et hier c'était la merde".

Rien ne change pour les transports en commun, les cyclistes et les taxis. Mais aujourd'hui, les retards des transports publics s'accumulent. "C'est déjà le bazar, oui. Au matin on ne pouvait pas passer là, et maintenant on peut!", s'exclame Michèle. "Pour faire un petit trajet, il me faut 1h45! Alors qu'en réalité en 35 à 40 minutes il n'y a aucun problème", confie une autre utilisatrice du bus.


Voici la boucle que doivent emprunter les Namurois:

Un seul sens de circulation pour contourner le quartier, et plus question d'emprunter la place de la Station en venant de Salzinnes. Des "dépose-minute" ont été prévus aux alentours de la gare. Les changements "permettront aux gens de pouvoir accéder soit au centre-ville soit à la gare de bus ou à la gare ferroviaire sans devoir rentrer vraiment dans le cœur de la ville", explique l'inspecteur principal à la cellule mobilité de la police de Namur, Olivier Maatlia.

Les derniers coups de pelle sont donnés dans les nouveaux ronds-points mis en service. La rentrée, dans moins de quinze jours, avec son trafic plus dense, devrait permettre d'évaluer objectivement le nouveau dispositif.

Vos commentaires