En ce moment
 

Victime d'une panne de télé, Laurent "devient fou" à l'idée de rater le match des Belges

Victime d'une panne de télé, Laurent

Lundi 18 juin, 17 heures. Depuis des semaines, cette date est entourée en rouge dans l’agenda de Laurent. Belgique – Panama, premier match du groupe G à la coupe du monde 2018. Première entrée en piste des magiciens Hazard et De Bruyne. Une rencontre sans doute suivie par tous les Belges. Tous, sauf ceux qui ont des problèmes de connexion internet…

"Pas de télé, internet et téléphone en plein mondial à Dinant pour les abonnés Scarlet! Je deviens fou !" nous écrit Laurent via le bouton orange Alertez nous. Ce cri du cœur, c’est celui d’un homme qu’on prive de son passe-temps favori. Le week-end dernier, il a dû faire l’impasse sur les matchs de l’Allemagne, de l’Argentine et du Brésil. Et le problème risque de ne pas être rétabli pour le premier match des Diables.


Portugal - Espagne...et puis plus rien

Vendredi, Laurent est en congé. Après avoir regardé le partage entre le Portugal et l’Espagne, il veille un peu tard. "A trois heures du matin, tout s’est coupé. Internet, télé, téléphone,… J’ai redémarré mon modem et tout mais rien n’a fonctionné" explique le Dinantais. Le lendemain, il dit avoir reçu un coup de téléphone de Scarlet. "On nous a dit qu’il y avait un problème, une panne et qu’il fallait ouvrir la rue pour pouvoir réparer. Ce qui est ennuyeux, c’est qu’ils ne peuvent ouvrir la route qu’à partir du 19 juin…C’est-à-dire le lendemain du match des Diables".

Haroun Fenaux, porte-parole de Proximus, la maison mère de Scarlet, confirme un problème de synchronisation chez Laurent. "C'est un problème isolé chez ce client, ce n'est pas une panne générale. Il y a une intervention planifiée pour mardi". Si le porte parole de l'opérateur déplore le timing, un jour de match de Coupe du Monde, il assure que le délai d'intervention est normal. "Il n'est pas question d'autorisation pour une réparation comme celle-la. On planifie en fonction des équipes disponibles et deux jours ouvrables, ce n'est pas si long." Mais au delà de ce cas particulier, l’opérateur a pris des mesures pour ses abonnés qui aiment le football. "Pour ne pas occasionner de désagréments chez nos clients, à partir de 16h, une heure avant le coup d’envoi, aucune modification technique ne sera opérée sur le réseau ou sur les bornes" ajoute Haroun Fenaux. Proximus a également pensé à ses clients qui, pour une raison ou une autre, ne pourraient pas voir le match chez eux. "Les données mobiles seront offertes pour les utilisateurs de l’application Proximus TV pendant la rencontre".


Le plan B, c'est l'écran géant

Laurent, lui, a déjà pensé à son plan B pour ne rien rater de la prestation des Belges à Sotchi. "Je serai au travail jusque 18 heures donc pour la première mi-temps, ce sera via mon téléphone. Pour la deuxième mi-temps, je compte aller voir ça sur l’écran géant installé sur la place Panetier, à Dinant". Pour analyser la prestation des Anglais, adversaires des Belges, Laurent se rabattra une fois de plus sur son téléphone. "Ensuite, j’espère que tout va rentrer dans l’ordre" conclut le quarantenaire.

laurent scarlet article

Vos commentaires