En ce moment
 
 

NOS VIES, 1 AN > La difficulté pour Christophe, célibataire, de rencontrer quelqu'un: "Être seul et ne rien pouvoir faire"

 
NOS VIES UN AN
 

NOS VIE, 1 AN. Le coronavirus a affecté tous les aspects de nos vies. Découvrez notre série de portraits diffusés à partir de ce dimanche et pendant toute la semaine dans les rendez-vous RTL INFO sur RTLinfo.be, Bel RTL et RTL TVI.

Cela fait désormais un an que nous vivons avec le coronavirus. Nos vies ont été bouleversées et le retour à la normale semble encore lointain. Dans ce contexte, nous donnons aujourd'hui la parole à Christophe. À 48 ans, il raconte l'impact de la pandémie sur sa vie affective : "J'ai assez mal vécu le célibat mais surtout au moment du deuxième confinement".

Ce célibataire depuis 6 mois a utilisé des applications de rencontre bien connues. Mais la situation ne lui a pas permis de s'épanouir. "Une fois qu'on a fait une rencontre en virtuel, on veut passer au réel. Mais même dans le réel c'est compliqué. On n'a pas beaucoup d'endroits pour se rencontrer, c'est très limité".

Pas de bars, de restaurants ou même de cinémas, les solutions sont très peu nombreuses. Reste alors la balade au parc, admet Christophe. Mais selon lui, "l'effet n'est pas le même qu'un face à face au restaurant ou dans un bar. Il n'y a pas les jeux de regard, on arrive avec un masque..."

Le quadragénaire vit désormais seul. "Ce n'est pas un problème dans l'absolu. Le problème est d'être seul et de savoir qu'on ne pourra rien faire d'autre. Donc je me suis inscrit dans une agence matrimoniale, ce qui est nouveau pour moi". Christophe estime être dans une période de sa vie où il doit sortir de sa zone de confort et "tenter de nouvelles choses, de nouvelles expériences". Raison qui l'a décidé à se tourner vers une agence.

 




 

Vos commentaires