En ce moment
 

Loana s'exprime dans une vidéo après avoir accusé son ex-compagnon de violences conjugales: "Voilà un conseil"

 
 

Jeudi dernier, Loana a décidé de sortir du silence et de dire à sa communauté Instagram ce qu'elle traverse. Elle accuse son ancien compagnon de violences conjugales. Elle a partagé des clichés de son corps marqué par des hématomes. 

Suite à ces accusations, son ancien compagnon, Fred Cauvin, a d’abord nié les faits, avant de reconnaître avoir levé la main sur l'ancienne candidate de Loft Story. "Elle avait pris trop de drogue, elle était excessive. Elle ne me laissait pas dormir. Je me suis levé, j’ai gueulé et je lui ai mis une gifle pour qu’elle se calme, tout simplement", a-t-il justifié, assurant que c'était "la seule fois" où il avait levé la main sur elle et affirmant qu’elle avait été également "physiquement violente" avec lui.

Loana a posté une nouvelle vidéo sur son compte Instagram: "Un petit coucou les loulous. J’avais envie de faire une vidéo plein d’étoiles", explique-t-elle, le visage garni d'un filtre scintillant.

"Malheureusement, il y a des femmes qui se font frapper, beaucoup plus que moi"

Elle ne réagit pas aux affirmations de son ex, mais s'exprime pour les autres femmes victimes de violences conjugales: "Je sais ce qui m'est arrivé, mais n'oubliez pas. Je ne suis pas la seule. Je suis une célébrité, on en parle beaucoup. Je sais, malheureusement, il y a des femmes qui se font frapper, beaucoup plus que moi, et qui sont obligées de rester à la maison, pour leurs enfants. Alors voilà, un conseil, ne venez pas taper à leur porte quand elles crient. Prenez-les plutôt à part, dans un coin discret, pour leur laisser votre numéro de téléphone, pour qu’elles puissent savoir qu’elles ont quelqu'un à appeler, un jour. Et vous, bande de salopards, je rigole, les hommes, si vous avez de c***, prenez ces mecs-là, et dites-leur gentiment que la prochaine fois qu’ils font ça à leur femme, c’est leur portrait qui est défiguré".




 

Vos commentaires