Accueil Sport Football Diables Rouges

"Je suis convaincu qu'on va gagner": Timothy Castagne met les choses au clair et lance Croatie-Belgique

Timothy Castagne s'est présenté devant les journalistes ce mercredi à la veille du match crucial contre la Croatie. Évidemment, la réunion que les Diables ont tenue lundi soir était au cœur de toutes les questions. 

"Je pense que c’était important", affirme le défenseur. "Ce n’était pas une réunion de crise, comme on a pu le lire", tient-il tout de même à nuancer. "C’était important de dire les choses et voir ce qu’on peut améliorer, mais le ton n’est pas monté et il n’y a pas eu d’insulte. On a vu hier à l’entraînement que c’était beaucoup mieux, qu’on est content d’être ensemble et c’est ça qu’il faut qu’on retrouve."

Le natif de la province du Luxembourg l'assure : "On n’est pas aussi bas que ce qu’on dit dans les médias".

Trop de pression ?

"On sait qu’il y a beaucoup de pression", reconnaît le joueur de Leicester. "Peut-être qu’on s’en est un peu trop mis nous-même. Je pense qu’on doit essayer de retrouver nos valeurs d’avant, quand on jouait en s’amusant sans se mettre de pression. C’est comme ça qu’on était les meilleurs. Il faut qu’on utilise cette pression de manière positive."

"Je suis convaincu [qu'on va gagner] parce que je sais ce qu’on vaut. On va jouer pour le groupe et pour le pays", lance encore Castagne qui a "une petite idée" de la position qu'il occupera sur le terrain. "Je me suis entraîné central gauche, central droit, back gauche, back droit", ajoute-t-il. De quoi bien brouiller les pistes.

Le retour de Romelu

Le meilleur buteur de l'histoire de notre sélection, Romelu Lukaku, devrait retrouver sa place de titulaire contre les Croates. Un retour qui va faire du bien aux Diables tant le buteur de l'Inter Milan est important. "C’est une grande pièce dans notre équipe. Il est très important sur le terrain et en dehors. Il a un impact énorme sur l’équipe, c’est sûr", confirme Castagne. 

Les défenseurs croates auront fort à faire au duel avec Big Rom dans les parages.

Favori pour demain ?

"Difficile de dire un favori", estime le joueur de 26 ans. "On sait que la Croatie est forte. Elle est vice-championne du monde. Je ne sais pas dire qui est favori."

Effectivement, la Croatie s'est hissée héroïquement jusqu'en finale de la dernière Coupe du monde en Russie. Un Mondial d'où nos Diables sont repartis avec la médaille de bronze. Et cette performance (la meilleure de l'histoire du football belge) a pesé sur le groupe pour l'édition 2022.

"En sortant d’une troisième place du dernier tournoi, on se dit qu'en dessous de ça, ce n’est pas bien", détaille Castagne. "Donc on arrive ici avec plus à perdre qu’à gagner. C’est peut-être ça qui nous a fait du mal les deux premiers matchs, parce qu’on jouait pour ne pas perdre et pas pour gagner."

"On l’a compris et maintenant, on sait ce qu’on a à faire demain pour gagner", conclut le Diable.

À la une

Sélectionné pour vous