Non, la célébration de Kemar Roofe n'était pas une provocation à l'égard des supporters du Standard (photo)

Non, la célébration de Roofe n'était pas une provocation à l'égard des supporters du Standard (photo)
© belgaimage
 
 

Pour son 250e match sur la scène européenne, le Standard s'est incliné 0-2 devant les Rangers jeudi lors de la première journée du groupe D de l'Europa League. L'ancien attaquant d'Anderlecht Kemar Roofe a inscrit le second but écossais d'un magnifique tir du milieu de terrain, mais c'est sa célébration qui fait encore plus de bruit.

Les Rangers sont arrivés à Liège invaincus cette saison et sont repartis à Glasgow avec une victoire de plus dans leur escarcelle. Plus concrète devant le goal adverse, l'équipe de Steven Gerrard a entamé son parcours dans le groupe D par une victoire 0-2 au Standard.

Globalement dominateurs, les Écossais ont scellé leur victoire à la toute fin des arrêts de jeu grâce à un lob de Kemar Roofe, ancien Anderlechtois, depuis sa moitié de terrain. Si son goal fait parler, c'est surtout sa célébration qui fait le plus de bruit depuis lors.

Après avoir marqué, l'ancien attaquant d'Anderlecht a, comme à son habitude, couru vers une caméra de télévision pour mimer les lettres "L" et "A", en référence à ses enfants Alernie et Luna. Une célébration qu'il réalisait déjà quand il portait le maillot mauve et blanc.

Pas de quoi y voir une quelconque provocation à l'égard des supporters liégeois, hypothèse lancée hier soir par certains médias maladroits aux conclusions trop hâtives...

belgaimage-157195639-full

> Coronavirus en Belgique: les nouvelles mesures

> COVID 19 Belgique: où en est l'épidémie ce vendredi 23 octobre?




 

Vos commentaires