Accueil Actu

Après son Covid-19, Elizabeth II reprend ses engagements officiels

Après avoir annulé des engagements la semaine dernière car souffrant du Covid-19, la reine Elizabeth II a tenu mardi deux audiences par visioconférence et se porte, selon son fils Charles, "beaucoup mieux".

La santé de la monarque, qui fêtera en avril ses 96 ans --dont plus de 70 sur le trône--, avait suscité l'inquiétude depuis qu'elle a été testée positive au virus le 20 février.

Mais elle se porte désormais assez bien pour s'entretenir en visioconférence avec les nouveaux ambassadeurs du Tchad et de la principauté d'Andorre depuis le château de Windsor où elle réside.

En plus d'annoncer la reprise de ces activités, le palais de Buckingham, très avare de détails sur l'état de santé de la reine, a diffusé des images de ces entretiens, la montrant sur l'écran, portant une robe verte.

En déplacement dans le sud-est de l'Angleterre, le prince Charles, héritier du trône, a affirmé mardi que la reine allait "désormais beaucoup mieux".

La semaine dernière, la reine avait annulé des engagements similaires prévus avec des diplomates car elle souffrait, selon ses services, de "légers" symptômes du Covid.

Une réception diplomatique prévue mercredi avait aussi été annulée sur "avis" du gouvernement, au motif de l'invasion russe en Ukraine.

Depuis une nuit passée à l'hôpital en octobre pour des "examens" dont la nature n'a jamais été précisée, les apparitions de la souveraine sont devenues rares. Mais le palais avait annoncé récemment une reprise de ses activités publiques, avec notamment une cérémonie le 29 mars à l'abbaye de Westminster à la mémoire du prince Philip, son époux décédé l'an dernier.

Elizabeth II a passé le 6 février le cap des 70 ans de règne et quatre jours de festivités sont prévus en juin au Royaume-Uni pour célébrer ce jubilé de platine.

À la une

Sélectionné pour vous