Accueil Actu Belgique Faits divers

Tirs à la cour suprême du Colorado aux États-Unis, un homme arrêté

Un homme armé a forcé l'entrée du bâtiment de la cour suprême de l'État américain du Colorado, y ouvrant le feu et y causant d'importants dommages avant d'être arrêté, a annoncé mardi la police locale.

Cette cour a récemment déclaré Donald Trump inapte à se présenter à l'élection présidentielle dans l'État, mais le lien avec la fusillade n'est pas démontré, a précisé la police du Colorado, dans l'ouest des États-Unis.

Les faits se sont déroulés à Denver dans la nuit de lundi à mardi : l'homme, dont l'identité n'a pas été communiquée, s'est retrouvé impliqué dans un accident de voiture, au cours duquel il a braqué son fusil sur un autre conducteur.

Il a ensuite tiré sur une fenêtre du bâtiment de la cour suprême, menaçant un agent de sécurité qui, lui, n'était pas armé.

Le suspect a progressé jusqu'au 6ème étage de l'édifice, où il a ouvert le feu à plusieurs reprises, toujours selon la police.

Il s'est rendu aux forces de l'ordre environ deux heures plus tard.

"Il y a des dégâts importants et étendus dans le bâtiment. L'enquête est toujours en cours", a précisé la police, qui n'a pas eu à déplorer de blessé.

"Pour le moment, on estime que ce n'est pas lié aux menaces qui ont précédemment visé les juges de la Cour suprême du Colorado," a-t-elle ajouté.

La cour suprême du Colorado a déclaré le 19 décembre Donald Trump inéligible à la présidence en raison de son attitude lors de l'assaut du Capitole à Washington, le 6 janvier 2021. Cette décision, qui a suscité un choc, a été suivie d'une autre similaire prise par l'État américain du Maine le 28 décembre.

La Cour suprême des États-Unis -- la plus haute juridiction du pays -- devrait être amenée à trancher cette question lors de ces prochains mois.

À la une

Sélectionné pour vous