Accueil Actu

"Ma vie a radicalement changé": un an plus tard, Juan continue de traverser le pays pour aider les sinistrés des inondations

Bel exemple de solidarité à Theux, en province de Liège. Depuis les inondations qui ont touché la Wallonie, il y a un an, de très nombreux bénévoles sont mobilisés. Un groupe venu de Courtrai, en Flandre, se rend dans les régions sinistrées tous les week-ends sans exception. Ils rénovent aujourd'hui leur 241e habitation.

Juan, un Néerlandophone qui habite à 2h30 de là, aide ce samedi un sinistré. Ce pompier originaire de Courtrai se montre solidaire comme de nombreuses mains disponibles encore un an après.

"Ma vie a changé radicalement. Je n'ai plus de temps libre. Une fois que tu commences avec ça, tu ne peux pas t'arrêter", confie Juan.

Dans la maison dans laquelle nous nous sommes rendu, l'eau est montée à mi-hauteur. Le propriétaire qui effectuait des travaux a perdu ces investissements et ses outils. Un peu découragé, ses bras épuisés, il a attendu le plus longtemps possible avant d'appeler à l'aide.

"J'ai hésité. Ma compagne m'a dit de les contacter et j'ai écrit. Ils ont répondu. J'étais un peu gêné au début. J'ai demandé de l'aide car un an après, la maison était toujours dans cet état là. Ils ont répondu présent et l'entraide entre Flamands et Wallons est bien présente", explique Anthony.

Ce samedi, ils sont une dizaine de bénévoles répartis sur deux sites de reconstruction. Parfois, ils sont plus nombreux. Ils sont une fois venu en car à plus d'une centaine. Ils ont des demandes encore au moins jusqu'en septembre. Après, il sera temps de lever le pied disent-ils car Courtrai-Theux aller-retour représente 5 heures de route.

À la une

Sélectionné pour vous