Accueil Actu Magazine Science & Nature

Le réchauffement climatique s'accélère: 2023 s'annonce comme l'année la plus chaude jamais enregistrée

L'année 2023 s'annonce comme l'année la plus chaude jamais enregistrée... Le réchauffement climatique s'accélère, s'alarment les scientifiques à la veille de la conférence de Dubaï. 

Aujourd'hui, le réchauffement climatique est estimé à + 1,3 degré depuis le début l'ère préindustrielle, c'est-à-dire depuis le début du 19e siècle. Et au rythme actuel, il pourrait atteindre le cap symbolique de + 1,5 degré dans 6 ans. 

Pour rappel, ce chiffre est une référence définie lors de l'Accord de Paris en 2015. Un engagement des Etats à contenir le réchauffement à 1,5 degré pour limiter les dérèglements climatiques. Malheureusement, nous sommes loin de cet objectif. Car pour cela, il faudrait notamment réduire les émissions de gaz à effet de serre de 43% d'ici 2030.

Le problème, c'est que les Nations Unies évaluent les engagements actuels à une réduction d'à peine 2% dans les prochaines années. Accélérer la transition énergétique est donc un enjeu crucial.

Mais quand on regarde le niveau des subventions en 2022 accordées aux énergies fossiles dans le monde, il s'élève à 7.000 milliards de dollars. Des aides d'Etats qui n'exigent pas ou peu de contrepartie des entreprises de ces secteurs pour compenser les dommages sur la santé et sur l'environnement. Car à l'inverse : le réchauffement climatique cause des pertes considérables à la société.

On estime à 4.300 milliards de dollars le coût des pertes économiques dues aux catastrophes naturelles depuis près de 50 ans. Des phénomènes climatiques extrêmes faisant d'énormes dégâts et causant la mort des 2 millions de personnes, principalement dans les pays pauvres. 

L'un des enjeux de la Cop 28 à Dubaï est d'ailleurs l'aide des pays riches vers ces pauvres, qui sont en première ligne.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

4 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Le problème est que les décideurs, comme dans la majorité des situations, ne seront plus là pour voir les résultats de leurs (in-)actions dans 30 ans ! Donc ils ne se préoccupent guère de réellement changer la Société et la manière de conserver la Terre viable pour l'Humain !

    Alain T.
     Répondre
  • Commentaire d'un martien, je suppose !

    Gaël D
  • Faut vraiment être un gros idiot ou un ignorant de classe mondiale pour nier le réchauffement climatique. Même les climatosceptiques sont forcé de le reconnaitre. Ce qu'ils réfutent, c'est l'origine anthropique (alors qu'elle est prouvée depuis longtemps...)

    Thierry Frayer
  • Il n'y a pas de réchauffement climatique,toutes des entourloupes des politiques et des soi disant scientifiques

    Alain Schmit
     Répondre