Accueil Actu Régions Liège

Ils se sont introduits par effraction pendant la nuit: des militants de la cause animale ont occupé un abattoir liégeois

Une septantaine de militants ont occupé l'abattoir de Saint-Vith, en province de Liège, durant une partie de la journée, rapportent ce mardi les médias germanophones.

Les activistes, essentiellement originaires de pays voisins, se sont introduits sur le site, par effraction, durant la nuit de lundi à mardi. Ils ont coupé une clôture avant de forcer la porte d'une étable. En s'enchaînant aux grilles de l'étable, les défenseurs de la cause animale, qui étaient cagoulés, entendaient protester contre l'abattage d'animaux. Une cinquantaine d'agriculteurs et des marchands de bestiaux de la région ont tenu à faire part de leur indignation face à cette action.

La zone de police de l'Eifel, avec le renfort de zones voisines, a tenté de désamorcer la situation, face aux militants qui réclamaient la libération d'au moins un animal, indique la BRF qui précise que cela n'était pas possible. L'abattage a été suspendu durant la journée. Alors que les agriculteurs s'étaient préparés à accueillir bruyamment les manifestants sur le départ, la police les a fait quitter les lieux par la sortie arrière, de manière à éviter toute confrontation. Les différents protagonistes ont finalement pu être dispersés aux environs de 14h.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • vous qui faites partie de cette cause "animale" ne pouvez vous arrêter vos conneries certes nous les "viandards" aimons manger de la viande mais nous ne vous faisons pas chier comme vous nous faites chier alors conduisez vous en gens civiliser et pas en clowns d'opérettes comme vous le faites chaque fois !

    Charles Poulain
     Répondre