Accueil Actu Vos témoignages

Gwendoline achète "des places de concert" pour Amir à Mons et assiste à une pièce de théâtre: "C’est scandaleux"

Des dizaines de personnes pensaient voir Amir en concert il y a deux jours au Théâtre royal de Mons. Elles ont pu voir Amir, mais dans un tout autre exercice puisqu’il s’agissait d’une pièce de théâtre. Des spectateurs déçus ont quitté la salle pendant la représentation. Auront-ils droit à un remboursement?  

C’est avec une bonne dose de déception que Gwendoline a décidé de nous laisser un message, via le bouton orange Alertez-nous. Ce dimanche 4 février, elle s’est rendue au Théâtre royal de Mons pour assister à ce qu’elle pensait être un concert du chanteur Amir. Elle décrit la scène: "Nous nous installons, comme les 1.000 personnes attendues pour cet événement, voilà que s’ouvrent les rideaux. Il y avait Amir oui mais pas en concert. Il était là… pour une pièce de théâtre. Au début, tout le monde pensait que c’était une introduction mais en réalité il n’y avait pas de concert", explique-t-elle.

Énorme déconvenue pour Gwendoline qui finit par quitter les lieux, en pleine représentation : "Nous décidons au bout de quelques minutes de nous lever pensant que nous étions les seuls à avoir mal compris mais des dizaines de personnes ont commencé à sortir de la salle également pour les mêmes raisons. Ce qui nous a visiblement été vendu comme étant un concert était en réalité une pièce de théâtre"

Venant d’Aywaille, elle précise avoir dû faire "deux heures de route à l’aller et deux heures de route au retour" pour ça. Elle espère à présent pouvoir être remboursée : "Nous trouvons ça totalement scandaleux", conclut-elle. 

Que s’est-il passé ?

Pour prouver ses dires, elle joint une capture d’écran du site Info Concert, site dont le siège social est basé à Marseille en France et qui reprend les informations de plusieurs spectacles. Après vérification, l’événement bien que passé est effectivement toujours répertorié comme un concert. Cette page n’est pas un site de réservation, elle renvoie vers d’autres interfaces qui permettent d’acheter des tickets. Ici, elle renvoie vers Ticketmaster. 

Edition numérique des abonnés


Nous avons contacté le directeur du Théâtre royal de Mons pour comprendre d’où vient l’erreur de qualification de ce spectacle. 

Salvatore Anzalone assure qu’une pièce de théâtre était bel et bien prévue, un seul en scène plus exactement : "Sélectionné", l’incroyable destin du nageur Alfred Nakache. Le spectacle est d’ailleurs annoncé comme tel dans le dépliant du théâtre et sur les affiches. Il rapporte également avoir reçu quelques plaintes de spectateurs mécontents.

Edition numérique des abonnés
Edition numérique des abonnés

Comment cela se fait-il que des spectateurs aient cru qu’ils allaient voir Amir en concert ? Pour lui, la confusion vient peut-être du fait qu’il s’agît d’un chanteur. Et le problème, "c’est qu’on ne s’en rend compte que le jour-même, quand on arrive au spectacle".

Pour les fausses informations, on ne peut pas faire grand-chose

Concernant les infos (erronées) reprises par le site Info Concert, il indique ne pas travailler avec eux : "Pour les fausses informations, on ne peut pas faire grand-chose. Des sites font la promotion de tout ce qui passe dans les différentes salles. Ils reprennent des infos et on n’a pas de contrôle dessus. Le seul contrôle qu’on a, c’est sur Ticketmaster, et là, c’était correctement annoncé", précise-t-il.

Ticketmaster est d’ailleurs l’unique vendeur sur internet des tickets pour le Théâtre royal de Mons. Et le site Info Concert renvoyait vers cette plateforme pour la réservation, mais visiblement dans ce cas-ci avec de fausses données.

Le directeur confirme également que quelques personnes ont quitté la salle. Il dit comprendre les spectateurs déçus et affirme qu’il va leur répondre en leur proposant une compensation : un remboursement ou des tickets pour le spectacle de leur choix. 

Pour éviter les mauvaises surprises et avoir des informations sûres, le mieux est encore de toujours passer par les sites officiels de réservation, plutôt que par les plateformes de recherche sur internet.

Salvatore Anzalone tient à ajouter qu’Amir a eu droit à une "standing ovation" à la fin du spectacle. Il confie également avoir reçu des retours positifs : des personnes qui pensaient assister à un concert et qui ont apprécié la performance de l’artiste.

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

5 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • C'est mieux !!!

    Mi Mimalo
     Répondre
  • Bien réagi de votre part. Reste à attendre une intervention matérielle de Ticketmaster ce qui n'est pas encore fait...

    jean-paul van halteren
  • Contrairement à ce qu'avance le directeur du théâtre, l'événement était également annoncé de manière trompeuse sur Ticketmaster, classé en "Musique/Musique du Monde" avec des clips d'Amir en illustrations. Dans mon cas le site a reconnu son erreur.

    Emmanuel Robard
     Répondre
  • Standing ovation ou pas, c'est quand même à la limite de l'escroquerie, acheter des pommes et recevoir des poires ...

    Mick Mick
     Répondre
  • Comme quoi il est bon de tout lire sur un site, puisqu'il semble que lors de l'achat du ticket , c'était bien annoncé. Encore un inconvénient des achats par internet !

    roger rabbit
     Répondre