Accueil Actu

Attentats à Paris - Deux perquisitions menées à Schaerbeek vendredi matin, pas d'interpellations

(Belga) Deux perquisitions ont été exécutées vendredi matin à Schaerbeek dans le cadre de l'enquête du parquet fédéral liée aux attentats de Paris du 13 novembre dernier. Les perquisitions se sont déroulées sans incident particulier et personne n'a été privé de liberté, a indiqué vendredi le parquet fédéral.

Pour rappel, huit suspects ont été placés sous mandat d'arrêt dans ce dossier et inculpés de participation aux activités d'un groupe terroriste et d'assassinats terroristes. Dimanche matin, Samir Z. (1995), de nationalité française, domicilié à Molenbeek-Saint-Jean, a été privé de sa liberté à l'aéroport de Zaventem, alors qu'il était sur le point d'embarquer à destination du Maroc. L'homme est suspecté d'avoir tenté de se rendre en Syrie à au moins deux reprises et ferait partie de l'entourage de l'un des terroristes qui s'est fait exploser le 13 novembre dernier à proximité du stade de France, à Paris. Le même jour, Pierre N. (1987), de nationalité belge, a été privé de liberté aux environs de 06h00 lors d'une perquisition qui s'est déroulée à son domicile à Molenbeek-Saint-Jean. Dimanche soir, des perquisitions ont été menées sur base d'une fausse information dans les rues de l'Indépendance et de la Campine, à Molenbeek-Saint-Jean. Un homme soupçonné d'être à l'origine de l'information erronée a été interpellé dans la foulée puis remis en liberté faute d'éléments concluants à sa charge. La chambre du conseil de Bruxelles a prolongé les mandats d'arrêt de Samir Z. et Pierre N. (Belga)