En ce moment
 
 

Les Belges, surtout les jeunes, sont "naïfs et mal informés" sur les escroqueries en ligne: cette app pourrait les aider

Les Belges, surtout les jeunes, sont
 
 

C’est le mois de la cybersécurité et il y a encore beaucoup trop de victimes.

Le citoyen reste une cible menacée par les tentatives d’escroquerie sur le web. Et si vous voulez vous en convaincre, il suffit d’aller sur le site fédéral Safeonweb.be. Cliquez sur l’onglet "Actualités" et vous allez vous rendre compte que presque chaque semaine il y a une campagne d’attaque sur le citoyen belge. Chaque jour c’est en moyenne 12.000 messages suspects qui sont envoyés par des citoyens à SafeOnWeb, qui va bloquer ces liens avec l’aide de Google et de Microsoft.

Ce que cela coûte aux citoyens belges

Il n’y a pas encore de chiffres pour 2021 naturellement, mais l’année passée les cybercriminels ont effectué 67.000 transactions frauduleuses pour un montant net total de 34 millions d’euros. Et là, il ne s’agit que des arnaques réussies et dénoncées. Ces montants sont certainement largement sous-évalués. Et surtout, derrière ces transactions frauduleuses se cachent des drames humains avec parfois des fraudes à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Est-ce que le belge est naïf ou mal informé, voire mal éduqué par rapport à ces risques de fraudes sur le web ? La réponse est oui. 12% des Belges n'ont jamais entendu parler du phishing, vous savez cette tentative de récupérer vos données bancaires pour vider votre compte. Chez les jeunes, ce pourcentage atteint même les 30%.

Et attention, parce que l'approche des fêtes de fin d'année et le prochain Black Friday sont également des périodes très prisées par les phishers.

Conseils : téléchargez l'app Safeonweb

D’abord, ne partagez jamais de données personnelles, de codes ou de mots de passe.??????? Aucun organisme, aucune entreprise ne peut vous demander de communiquer ces informations par email ou par téléphone ou vous demander de faire une opération utilisant votre digipass ou quoi que ce soit de ce style.

Ensuite, méfiez-vous de la peur. Une menace, une facture soi-disant impayée avec des pénalités, peuvent vous faire paniquer et perdre votre esprit critique. Méfiez-vous aussi de la joie, comme celle consécutive à l’annonce que vous avez gagné un super prix.

Enfin, téléchargez la toute nouvelle application gratuite de Safeonweb. Elle va vous envoyer des alertes lors de l’apparition de nouvelles vagues d’escroquerie en ligne, ou lorsqu’il y a une infection sur le réseau WiFi que vous avez enregistré. Si vous recevez un email suspect, vous pouvez aussi aller sur le site web Safeonweb.be pour vérifier si ce mail n’est pas une attaque qui a déjà été dénoncée par d’autres citoyens.

Que faire si je suis quand même victime de phishing ?

Appelez immédiatement Card Stop au 070 344 344. Informez votre banque dans les meilleurs délais, portez immédiatement plainte auprès de la police, changez vos mots de passes et passez éventuellement votre ordinateur au crible d’un antivirus, si vous pensez avoir installé un malware et faites toujours suivre les messages suspects à suspect@safeonweb.be.


 




 

Vos commentaires