En ce moment
 
 

Les commerçants qui subissent les désagréments des chantiers vont être indemnisés: "Les 100 euros sont les bienvenus, mais…"

Les commerçants qui subissent les désagréments des chantiers vont être indemnisés:
©RTLINFO

A Péronnes-lez-Binches, un grand chantier paralyse l'avenue Léopold III, rendant l'accès à certains commerces très complexe. Comment les commerçants accueillent-ils la nouvelle d'une indemnisation de 100€ par jour, prévue à partir du mois de septembre ? Nous sommes allés à leur rencontre.

Dès le 1er septembre 2019, les commerçants situés en Wallonie seront indemnisés à hauteur de 100 euros par jour s'ils sont lésés par des travaux devant leur établissement. Avec un maximum de 6.000 euros par chantier, et sous certaines conditions.

La Commission économie du Parlement wallon a adopté un décret en ce sens. La nouvelle semble bonne mais pourtant, les commerçants sont mitigés.

C'est le cas à Péronnes-lez-Binches, par exemple, sur l'avenue Léopold III. Nous sommes allés à la rencontre des commerçants qui subissent de plein fouet un chantier en ce moment. Frédéric est coiffeur, pour lui cette indemnisation rime avec soulagement. "Elle était attendue par tous les indépendants de la chaussée. Pour ma part, 100 euros, je trouve que c'est correct, il ne faut pas en demander trop, et ça va faire du bien":

Lucien tient l'agence de voyage un peu plus loin. Pour lui, 100€, c'est loin de ses pertes réelles. "Si on se réfère à nos chiffres de 2018, fin mars nous sommes à -25%, d'autres commerçants sont à -40%, -50%. Donc les 100 euros sont les bienvenus, mais ils ne vont pas résoudre les problèmes":

Attention, cet argent n'est débloqué que sur conditions: l'activité doit impliquer un contact avec la clientèle et la durée des travaux doit être d'au moins 20 jours consécutifs.

Vos commentaires