En ce moment
 
 

Une 4ème aide wallonne pour les boîtes de nuit disponible dès mercredi: 24.000€ maximum

Une 4ème aide wallonne pour les boîtes de nuit disponible dès mercredi: 24.000€ maximum
 
 

Confrontées à une fermeture forcée de 18 mois et de graves pertes de chiffre d’affaires, depuis le début de l’épidémie, les discothèques pourront réclamer une aide financière supplémentaire à partir de ce mercredi.

C’est le gouvernement wallon qui ouvre une plate-forme. Elle entrera en fonction dès ce 24 novembre et sera accessible pour les discothèques et dancings installés en Wallonie.

Pas d'obligation de prouver une perte de revenus

Les montants prévus varient en fonction du nombre d’employés de l’établissement : cela commence à 8000 euros d’indemnité, 12.000 pour les sociétés de moins de 10 personnes employées, 18.000 euros pour moins de 50 équivalents temps-plein, et un maximum de 24.000 pour les structures de plus de 50 travailleurs.

Ces montants sont forfaitaires : ils ne seront versés qu’une seule fois, sans devoir prouver une perte de revenu.

Déjà la 4ème aide au secteur sans compter le fédéral

C’est la 4ème aide financière de la Wallonie pour ce secteur. Il s’agit d’un dédommagement supplémentaire par rapport aux aides déjà reçues du fédéral (droit passerelle, réduction de cotisation,…) et de la Région (deux forfaits d’indemnisation pour les 18 mois de fermeture et une indemnisation de 15% du chiffre d’affaire).

Concernant les détecteurs de CO2 et les tests rapides, imposés à l’entrée des boites pour pouvoir déambuler sans masque à l’intérieur de l’établissement, le gouvernement wallon n’a jusqu’ici pas prévu d’intervenir financièrement. La plupart des tenanciers devraient donc en financer l’achat et répercuter en tout ou en partie ce prix (entre 5 et 8 euros) sur le client.


 




 

Vos commentaires