Wall Street, au terme d'une séance agitée, finit en baisse

(Belga) Wall Street, affaiblie d'abord par une progression des salaires dans un rapport sur l'emploi américain, puis par la menace de Donald Trump de frapper un grand coup dans la guerre commerciale avec Pékin, a clôturé en baisse vendredi.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a baissé de 0,31%, à 25.916,54 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a lâché 0,25%, à 7.902,54 points. L'indice élargi S&P 500 a abandonné 0,22%, à 2.871,68 points. Ces trois indices s'inscrivent également en baisse sur la semaine, le Dow Jones ayant perdu 0,19%, le Nasdaq 2,55% et le S&P 500 1,02%. L'économie américaine a continué à embaucher fortement en août, dépassant les attentes des analystes, et le taux de chômage est resté stable. Les salaires ont parallèlement nettement augmenté, de 2,9% sur un an. Il s'agit de la plus forte progression depuis juin 2009. "La première lecture des marchés a souligné l'inquiétude quant à une hausse de l'inflation" et à un durcissement des hausses de taux de la banque centrale américaine (Fed), a observé Gregori Volokhine, de Meeschaert Financial Services. Après deux hausses de taux cette année, les acteurs du marché s'attendent à deux nouvelles augmentations de taux d'intérêt d'ici fin décembre. (Belga)

Vos commentaires