En ce moment
 
 

Des soldats belges ont aussi été exposés aux fumées toxiques de "burn pits" au Mali

Des soldats belges ont aussi été exposés aux fumées toxiques de
© Belga - AFP

Des soldats belges ont également été exposés à des fumées toxiques au Mali, révèle De Morgen samedi. Le syndicat militaire ACMP-CGPM a reçu 21 signalements.

Depuis avril, le syndicat Centrale Générale du Personnel Militaire rassemble les témoignages de militaires qui ont des soucis de santé après avoir servi en Afghanistan. Entre 2008 et 2012, près de 2.000 soldats belges ont été exposés aux fumées nocives de zones de combustion à ciel ouvert appelées "burn-pit". De nouveaux témoignages entrent chaque semaine. Une centaine de dossiers ont été ouverts à ce jour.

La CGPM  constate que le problème ne concerne pas uniquement l'Afghanistan. 21 signalements ont en effet été enregistrés pour le Mali, où les soldats belges sont basés sur le site de Camp Bifrost, près de Bamako. Deux de ces burn pits se trouvent à 300 mètres de là. Une concertation est prévue jeudi avec les syndicats.


Qu'est-ce qu'un burn pit?

Un burn pit ou "fosse à feu" est une zone dédiée à la combustion de déchets à ciel ouvert. Les fosses peuvent être amenées à traiter toutes sortes de déchets, notamment des pneus, des piles, du papier, du bois, du caoutchouc, des produits pétroliers, des métaux, des boîtes de munitions, de la peinture, des solvants, de l'amiante, des pesticides, des carcasses animales, et parfois même des camions ou des corps humains.

Un site baptisé Burn Pits 360, maintenu par d'anciens soldats américains, recense les témoignages d'anciens soldats victimes de maladies pulmonaires liées à la vie près de ces fosses.

Vos commentaires