En ce moment
 
 

Dorian torturé et séquestré pendant toute une nuit à Fosses-la-Ville: les bourreaux présumés devant la justice

Dorian torturé et séquestré pendant toute une nuit à Fosses-la-Ville: les bourreaux présumés devant la justice
© RTL INFO
 
 

Un jeune homme de 19 ans a vécu un véritable cauchemar. C’était il y a un peu plus d’un an à Fosses-la-Ville. Dorian a été séquestré et torturé toute une nuit par une bande de jeunes. Ce soir, l’émission "Indices" revient sur cette agression, juste avant le début du procès des bourreaux présumés.

Dans la nuit du 24 au 25 juin 2019, un fait divers glaçant se produit à Fosses-la-Villes. Dorian Jacobs va vivre un calvaire insoutenable. Le jeune homme de 19 ans est séquestré et torturé dans son appartement pendant plusieurs heures. 

Il reçoit des coups au visage et sur le corps. Pour frapper, les agresseurs utilisent visiblement le manche cassé d'une brosse, des assiettes, des fourchettes. Tout ce qu'ils trouvent sur place. Au fil des heures, une sorte d’émulation se met en place et provoque une escalade dans la violence. Dorian est notamment aveuglé par du sel et du déodorant et menacé par un couteau.  

Le jeune homme est loin d’en ressortir indemne. Il a le visage tuméfié, des hématomes partout sur le corps. Au-delà des blessures physiques, il y a aussi des séquelles au niveau psychologique.

Sans mentir, j'ai cru que j'allais mourir 

Trois mois après ce supplice, Dorian accepte de témoigner, avec l’espoir que de tels actes ne se produisent plus. "Franchement, sans mentir, j'ai cru que j'allais mourir", nous confie le jeune homme. Encore meurtri, il éprouve des difficultés à verbaliser les faits. Et c’est aux côtés de sa maman que le jeune homme parvient à s’exprimer davantage. Il raconte cette nuit terrible.

Selon lui, plusieurs jeunes sont présents. Certains infligent les coups, d’autres donnent des "idées" ou filment la scène avec leur smartphone. Son ex-petite amie fait partie de la bande. C’est elle qui serait l’instigatrice de cette sorte d’"expédition punitive" pour une agression sexuelle dont elle aurait été victime. Une accusation que Dorian nie. Le Fossois pense plutôt qu’elle n’aurait pas accepté d’être quittée. Au moment des faits, elle est âgée de 17 ans.

Au petit matin, les voisins de Dorian se souviennent de l’avoir vu dans un état "terrible". C’est eux qui l’ont amené chez le médecin, sans savoir le calvaire que le jeune homme venait de vivre. Dans un premier temps, Dorian a peur. Menacé, il n’ose pas révéler l’agression.

Sa maman confie son émotion quand elle arrive au chevet de son fils à l’hôpital: "Je ne l’ai même pas reconnu tout de suite, tellement son visage était gonflé".

Les agresseurs présumés très vite interpellés

Très vite, le jeune homme est auditionné par la police. Et les différents agresseurs présumés sont interpellés. "Ils sont tous en aveux. Certains essaient un peu de minimiser leur participation", indique alors le parquet de Namur.

Deux jeunes de 24 et 29 ans sont incarcérés. Ils sont inculpés pour coups et blessures volontaires, torture, tentative de viol et détention arbitraire. Ces jeunes sont déjà connus de la justice. Trois garçons sont inculpés pour non-assistance à personne en danger et sont libérés sous conditions.

J’en ai les larmes aux yeux

Enfin, la fille de 17 ans est placée dans une IPPJ en régime fermé. "J’en ai les larmes aux yeux", confie sa maman, visiblement bouleversée.

L’instruction dure plusieurs mois. Pour les enquêteurs, il n’est pas facile de déterminer les rôles respectifs. "Ils se renvoyaient tous la balle", explique l’avocat de Dorian, Me Philippe Wéry.

Le procès débute le 5 octobre

Finalement, cinq hommes sont inculpés. L’affaire sera plaidée le 5 octobre devant le tribunal correctionnel de Namur.

Dorian, lui, tente d’avancer dans sa vie. Encore traumatisé, il n’ose plus sortir le soir de chez lui. Et la nuit, les souvenirs atroces et péniblement enfouis ressurgissent parfois sous la forme de cauchemars.

Aujourd’hui, ses proches espèrent une peine sévère à l’encontre de ceux qu’ils considèrent comme les bourreaux de Dorian.  

Rendez-vous ce soir à 20h20 sur RTL TVI pour découvrir ce nouveau reportage du magazine "Indices" présenté par Julie Denayer.




 

Vos commentaires