Enquête sur un trafic de visas humanitaires - Melikan Kucam (N-VA) n'a pas encore été remplacé au conseil communal de Malines

(Belga) Le conseil communal de Malines n'a pas encore nommé de remplaçant pour l'élu N-VA Melikan Kucam soupçonné d'avoir reçu de l'argent pour aider des chrétiens de Syrie à obtenir un visa humanitaire pour la Belgique. L'homme a été élu lors du scrutin communal en octobre dernier et doit lui-même démissionner de son mandat pour pouvoir être remplacé.

Melikan Kucam, âgé de 44 ans, a été arrêté et placé sous mandat d'arrêt pour trafic d'êtres humains, organisation criminelle, corruption passive et extorsion. Le conseil communal de Malines s'est réuni pour la première fois lundi soir depuis que l'affaire a éclaté. Le siège de Melikan Kucam est resté vide puisque l'élu est actuellement privé de liberté. L'homme n'est donc pas encore remplacé mais son parti l'a suspendu de ses fonctions. M. Kucam peut choisir de siéger comme élu indépendant s'il retrouve la liberté. Au cas où il déciderait de remettre son mandat à disposition de la N-VA, Kerstin Hopf serait en tête de file pour lui succéder. (Belga)

Vos commentaires