En ce moment
 

Il boute le feu à l'appartement de son ex-compagne à Wavre, au mépris de la vie des voisins: la peine est tombée

Il boute le feu à l'appartement de son ex-compagne à Wavre, au mépris de la vie des voisins: la peine est tombée

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné par défaut, jeudi, Gabriel I., un habitant de Namur âgé de vingt ans, à trois ans d'emprisonnement ferme et ordonné dans la foulée son arrestation immédiate. Le 6 novembre 2017, le jeune homme s'était introduit dans l'appartement que louait son ex-compagne, dans le quartier des Quatre-Sapins à Wavre, et avait bouté le feu à plusieurs endroits. Ce prévenu était également poursuivi pour des menaces envers la même victime, trois jours avant l'incendie volontaire: il avait sorti un couteau de cuisine au cours d'une dispute.

Cette dispute du 3 novembre 2017 avait donné lieu à un appel au 101: le prévenu était ivre et avait menacé son ex-compagne avec un couteau en présence d'un tiers. Trois jours plus tard, Gabriel I. s'est introduit dans l'appartement en l'absence de l'occupante des lieux, en forçant la porte d'entrée avec un tournevis. Après avoir attendu en vain son ex-compagne, il a mis le feu dans cinq endroits différents du logement. "Il s'agit d'un immeuble où habitent pas mal de personnes âgées et au mois de novembre vers 21h00, le prévenu devait présumer qu'il y avait des gens sur place", avait indiqué la substitut à l'audience en réclamant un rappel strict à la loi contre un jeune prévenu qui entend se comporter comme bon lui semble.

Après avoir été placé en détention préventive, il a été libéré sous conditions mais n'en a respecté aucune, et faisait défaut à l'audience. Les trois ans de prison ferme infligés par défaut par le tribunal sont conformes aux réquisitions du ministère public.

Vos commentaires