En ce moment
 

L'Etat responsable de la surpopulation à Lantin, juge le tribunal de 1e instance de Liège

(Belga) Le tribunal de première instance de Liège a condamné mardi l'Etat belge à adopter des "mesures appropriées" pour lutter efficacement contre la surpopulation dans la prison de Lantin, rapporte jeudi Avocats.be. Le jugement reconnait la responsabilité de l'Etat belge dans cette surpopulation, souligne l'Ordre des barreaux francophones et germanophone, qui avait intenté en 2015 trois actions en justice pour dénoncer la surpopulation dans les établissements pénitentiaires de Lantin, Forest-Berkendael et Mons.

Rendu mardi, le premier jugement qui concerne la prison de Lantin considère que l'Etat belge est bien responsable de la surpopulation carcérale. La Cour européenne des droits de l'homme a déjà, à plusieurs reprises, condamné la Belgique en raison des conditions matérielles de détention inhumaines et dégradantes, notamment au sein de cet établissement, rappelle le jugement. Ce dernier somme l'Etat de prendre des mesures appropriées et désigne un expert. "Il y a dans nos prisons beaucoup trop de personnes qui n'ont rien à y faire et que la prison corrompt. Toutes les études scientifiques le montrent. Même si cela paraît de prime abord paradoxal, pour plus de sécurité, il faut moins de prison. Il est urgent que nos dirigeants le comprennent et l'expliquent à leur électorat au lieu d'entretenir la peur", commente Jean-Pierre Buyle, président d'Avocats.be. En juillet, la Cour constitutionnelle avait confirmé le droit d'Avocats.be d'ester en justice pour défendre les intérêts collectifs des justiciables, tandis que l'Etat invoquait l'irrecevabilité des actions. (Belga)

Vos commentaires