En ce moment
 
 

Nasser Bendrer, le complice présumé de Mehdi Nemmouche, devrait être libéré après paiement d'une caution de 50.000€

Nasser Bendrer, le complice présumé de Mehdi Nemmouche, devrait être libéré après paiement d'une caution de 50.000€
 
 

Nasser Bendrer, le complice présumé de Mehdi Nemmouche dans l'attentat du musée juif, pourrait être libéré sous conditions, ce ne serait qu'une question d'heures. Ce Franco-algérien est suspecté d'avoir fourni l'arme utilisée par Nemmouche lors de l'attaque du musée à Bruxelles en mai 2014.

La juge a signé une ordonnance ce matin, assortie d'une caution de 50.000 euros. La somme a déjà été réunie par l'entourage du prévenu qui pourrait donc sortir très rapidement de prison si l'Office des étrangers donne son feu vert à cette libération.

Ses avocats, maîtres Delbouille et Bosquin, confirment l'information mais ne souhaitent pas faire de commentaires. Le parquet fédéral ne se prononce pas à ce stade. S'il est libéré, Nasser Bendrer devra respecter certaines conditions, notamment se présenter régulièrement devant les autorités.

Ce Franco-algérien est incarcéré à la prison de Leuze-en-Hainaut depuis le mois de décembre 2014. Il avait été arrêté quelques jours plus tôt à Marseille par la police française. Il est suspecté d'avoir fourni la kalachnikov utilisée par Nemmouche lors de l'attentat du Musée Juif. L'intéressé nie les faits. La police est toujours à la recherche d'un 3ème suspect potentiel qui avait été filmé en compagnie de Nemmouche quelques jours après l'attaque.


 




 

Vos commentaires