En ce moment
 
 

Vous possédez un vélo électrique, pliant ou de course? Attention aux voleurs de plus en plus présents

 
 

Le phénomène est confirmé par la police. Les vendeurs de vélos sont confrontés à de plus en plus de vols commis par des bandes venues d’Europe de l’Est. 4,5 millions d’euros dont ainsi été perdus rien que l’an dernier, et la police fédérale s’attend à ce que cette vague se poursuive. Mais les vélos des particuliers sont aussi ciblés.

Samy Grawet vend des vélos à Schaerbeek. Il a récemment été victime de 3 cambriolages dans son magasin, où ce sont principalement des vélos électriques et des vélos pliants qui ont été emportés pour des milliers d’euros de pertes. Ils valent en effet entre 300 et 4000€, et se revendent souvent autour de 50€… "Il y a beaucoup de marchés ici sur Bruxelles ou dans d’autres villes de Belgique où on retrouve beaucoup de vélos volés soit à des particuliers, soit à des marchands", a-t-il expliqué à Maude Lebon dans le RTLINFO 19H.


En Flandre, ce sont les vélos de course qui sont particulièrement ciblés

Les vélos électriques et pliants sont les plus chers… tout comme les vélos de course. L’an dernier, en Flandre, c’est à une vague de vols de ce type de vélos que la police a dû faire face. Les cambriolages sont attribué à une bande organisée qui en emporte entre 10 et 15 par méfait et les revend parfois pour le quart du prix dans les pays de l’Est. Mais les particuliers ne sont pas à l’abri. Depuis quelques mois, ce sont les clients de Michel Parmentier, vendeur de vélo d’Evere, qui sont victimes de vols. "Les portes de leurs caves ont été fracturées et ils ont volé les vélos". Dans ce cas, il faut directement déclarer le vol à la police et "aller voir rapidement dans les diverses boutiques de vente en ligne mais également dans le boutiques physiques qui rachètent du matériel d’occasion", conseille-t-il.





 

Vos commentaires