En ce moment
 
 

Prévisions météo: voici les tendances pour la 2e partie du mois de juillet

Prévisions météo: voici les tendances pour la 2e partie du mois de juillet

Cette semaine, une dorsale anticyclonique devrait à nouveau se renforcer sur, ou à proximité de nos régions, et y maintenir des courants assez chauds. Le temps sera alors généralement ensoleillé avec des maxima parfois proches (ou autour) de 30 degrés dans l'intérieur des terres. Les températures vont en effet fameusement remonter cette semaine passant de 19°C ce lundi à 29°C dimanche pour les maxima. Le temps sera sec toute la semaine. Quelques précipitations sont annoncées pour le week-end.

La semaine prochaine (22 au 28 juillet), il continuera à faire très beau. Une intrusion d'air océanique pourrait (temporairement) ramener les maxima à des valeurs moins chaudes, mais encore de l'ordre de 25 degrés dans le centre. On passera de 26-27 en début de semaine à 23-24 vers la fin. Le temps restera sec toute la semaine. Aucune précipitation annoncée pour le moment! Bref, on y est quoi: l'été, le vrai :-).


PRÉVISIONS DÉTAILLÉES POUR CETTE SEMAINE

Revenons à aujourd'hui. Ce lundi, le ciel sera généralement très nuageux. Une ondée localisée sera possible, mais dans la plupart des régions, le temps restera sec. Dans le courant de l'après-midi et en soirée, des éclaircies se développeront progressivement, surtout dans le sud du pays. Il fera encore froid pour la saison avec des maxima compris entre 15 degrés en Hautes-Fagnes et 20 degrés en Lorraine Belge.

Mardi, nous resterons sous l'influence d'une crête anticyclonique. Le temps sera calme et sec mais les champs nuageux seront encore répandus le matin (sauf en Lorraine belge qui bénéficiera d'un temps plus ensoleillé). L'après-midi, le ciel sera partagé entre nuages et éclaircies, devenant plus larges en fin de journée. Les maxima se situeront autour de 19 ou 20 degrés à la côte, et entre 20 et localement 24 degrés dans l'intérieur des terres. Le vent sera généralement faible de secteur nord ou de direction variable.

Mercredi matin, de la brume ou des bancs de brouillard seront possibles par endroits. Ensuite, nous bénéficierons d'un temps globalement assez ensoleillé avec, en cours de journée, la formation de quelques champs nuageux pouvant localement donner lieu à une ondée passagère. Les maxima seront compris entre 20 et 25 degrés, sous un vent souvent faible de direction variable ou de secteur nord à nord-ouest.

Jeudi, la dorsale anticyclonique s'affaiblira temporairement et la masse d'air deviendra alors parfois un peu plus instable. Les périodes ensoleillées devraient toutefois encore dominer mais les champs nuageux pourraient localement laisser échapper quelques gouttes, voire une averse sur l'est du pays, même si le temps restera sec sur la plupart des régions. Les maxima seront compris entre 21 et 26 degrés, sous un vent faible, puis modéré, s'orientant au secteur ouest.

Vendredi, notre pays se situera à la limite entre une nouvelle crête anticyclonique à l'est, et une circulation plus perturbée sur les Îles Britanniques. Le ciel sera à nouveau partagé entre éclaircies et champs nuageux, pouvant donner lieu à quelques ondées; ce risque sera plus important sur l'ouest du territoire. Les maxima se situeront entre 20 et 27 degrés.

Samedi, les remontées d'air plus chaud venant du sud-ouest pourraient parfois être rendues instables par le passage de creux d'altitude en provenance des Îles Britanniques. Le soleil devrait rester dominant mais des épisodes transitoirement plus nuageux pourraient conduire à quelques ondées ou averses locales. Les maxima seront compris entre 22 et 29 degrés dans l'intérieur du pays.

Dimanche, les remontées d'air plus chaud venant du sud-ouest pourraient à nouveau être rendues instables par le passage de creux d'altitude en provenance des Îles Britanniques. Le soleil devrait rester dominant mais des épisodes transitoirement plus nuageux pourraient conduire à quelques ondées ou averses locales. Les maxima seront généralement compris entre 25 et 30 degrés dans l'intérieur des terres.

Vos commentaires