"Journalisme en devenir", un festival pour mettre à l'honneur les productions étudiantes

(Belga) La première édition de "Journalisme en devenir", un festival qui souhaite valoriser les productions de diplômés en journalisme, aura lieu les 28 et 29 septembre prochains à Bruxelles, annoncent mercredi ses organisateurs. Face à un jury composé de professionnels, dix productions étudiantes tenteront de remporter l'un des trois prix mis en jeu, assortis d'une bourse de 500 euros et d'une diffusion sur la RTBF et BX1.

Les étudiants en journalisme de l'Université libre de Bruxelles (ULB) sont mis à l'honneur de cette première édition, lancée par deux anciens étudiants de l'école de journalisme de l'université bruxelloise. L'Union des anciens étudiants de l'ULB (UAE), le département de journalisme de l'ULB, l'Association des anciens étudiants du département journalisme et communication de l'ULB (ADIC) et l'ASBL TerraTerre Films se joignent à l'organisation de l'événement. L'objectif du festival est de mettre en valeur, hors du contexte académique, les productions de nouveaux diplômés et futurs journalistes. Toutefois, première édition oblige, la sélection des candidats a brassé plus large. "Il nous apparaissait impossible de sélectionner uniquement les nouveaux diplômés de cette année", explique Nicolas Franchomme, à l'origine du lancement du festival. Seules les productions audiovisuelles réalisées dans le cadre du mémoire de fin d'étude ont été reprises. Ne sélectionner que les nouveaux diplômés n'aurait pas assuré un nombre suffisant et n'aurait laissé aucune chance aux étudiants qui ont remis leur travail en seconde session, souligne M. Franchomme. L'école de journalisme de l'ULB a ainsi repris des étudiants diplômés depuis parfois deux, trois ou même quatre ans. Toutefois, les productions sélectionnées ont été effectuées lors de leurs études, pour leur mémoire d'application. Pour les prochaines éditions, les organisateurs souhaiteraient inclure toutes les écoles de journalisme de la Belgique francophone et permettre à d'autres formats (radio, web, presse écrite, etc.) de participer. "L'objectif à moyen terme serait de créer un festival axe Nord-Sud en invitant des étudiants et écoles de journalisme d'Europe et d'Afrique francophones", conclut M. Franchomme. (Belga)

Vos commentaires