En ce moment
 

Charles Michel a mené le congrès des libéraux à Namur: "On sent bien que le climat va teinter toutes les mesures que le MR va prendre"

Toujours sur le plan politique, hasard du calendrier, ou non, le MR et le PS sont tous les deux réunis en Congrès ce dimanche, pour les élections régionales du 26 mai prochain.

Notre reporter Loïc Parmentier suit le congrès wallon des libéraux ce dimanche pour RTL INFO. Le MR se verdit, c'est sans doute là l'un des grands enseignements de cet événement, estime Loïc Parementier: "Sur les propositions wallonnes du MR, Willy Borsus, ministre-président de la Wallonie et candidat, a énuméré toute la longue liste de mesures prises par son gouvernement en matière environnementale ou climatique. Le nouveau président du MR, premier ministre et candidat Charles Michel, a lui évoqué notamment la fierté qu'il avait lorsqu'il voyait ces jeunes marcher pour le climat dans nos rues depuis des semaines. On sent bien que le climat va teinter toutes les mesures que le MR va prendre, notamment en matière de fiscalité automobile. Attention, pour le MR, il ne faut pas imposer des mesures climatiques pour les prochaines élections, non, il faut sensibiliser, responsabiliser, c'est la toute la nuance que les libéraux veulent apporter."


La bataille du climat "pour vivre mieux"

Le nouveau président du MR, Charles Michel, a déclaré, à propos de cette bataille climatique: "Nous devons faire plus, nous devons faire mieux, plus vite et plus fort. La dignité des démocrates face à l'appel puissant de cette génération, c'est d'être à la hauteur, non pas au travers de répétition d'incantations ou d'accusations, non pas au travers des jérémiades et des atermoiements, au contraire, au travers de propositions concrètes, précises, engagés, chiffrées. La bataille du climat, sans réserve, nous sommes mobilisés, mais pas pour la division, pas pour l'appauvrissement, pour vivre mieux, c'est le sens de notre mobilisation".

Vos commentaires