En ce moment
 
 

Grand Baromètre: le PS en recul en Wallonie, De Croo personnalité la plus populaire

 
Grand baromètre
 

Le PS prend l’eau en Wallonie. Les socialistes sont en recul de 3.5 points, si on revotait demain pour les élections fédérales au sud du pays. C’est le principal enseignement de notre Grand Baromètre RTL INFO Ipsos, en collaboration avec Le Soir, Het Laatste Nieuws et VTM.

Difficile de dire si cette baisse significative pour les socialistes, qui mènent le gouvernement wallon, est liée aux inondations de la mi-juillet.

La baisse du PS ne s’accompagne pas d’un regain de voix des partis d’opposition. En effet, ni le CDH, score érodé à 10% des voix (-0,8% sur un trimestre), ni même le PTB, très présent sur le terrain auprès des sinistrés tout l’été. Le score des communistes se tasse même un peu, par rapport à juin, moins 0,4 points. Mais à un niveau très haut, bien sûr, 3ème parti wallon, avec un sondé sur 5 pratiquement, qui voterait PTB si on organisait des élections demain. On notera également, en Wallonie, la progression du MR qui revient quasi à son score des dernières élections. Et d’Ecolo, lui au-dessus des résultats de 2019.

WALLONIE

Les pourcentages sont calculés sur base des répondants qui ont exprimé une intention de vote pour un parti, soit 811 personnes sur les 930 personnes interrogées en Wallonie (87%). Les réponses "ne votera pas", "votera blanc" et "ne veut vraiment pas répondre" représentent 13% des personnes interrogées. La marge d’erreur théorique maximale est de +-3,4.

(): résultats lors du sondage précédent en juin

PS 21,4% (24,9%)
MR 20,3% (18,7)
PTB 18,7% (19,1)
Ecolo 16,7% (15)
cdH 10% (10,8)
DéFi 5,1% (5,1)

Autres 7,8 (6,4) 

W1

BRUXELLES

A Bruxelles, pas de changement, le trio Ecolo-PS-MR est dans un mouchoir de poche. La N-VA et le Vlaams Belang observent les plus grandes baisses.

Les pourcentages sont calculés sur base des répondants qui ont exprimé une intention de vote pour un parti, soit 448 personnes sur les 485 personnes interrogées à Bruxelles (92%). Les réponses "ne votera pas", "votera blanc" et "ne veut vraiment pas répondre" représentent 8% des personnes interrogées. La marge d’erreur théorique maximale est de +-4,6.

(): résultats lors du sondage précédent en juin

Ecolo 19,1% (18%) 
MR 18,5% (17,9%)
PS 18,6 (17,6%)
PTB/PVDA 15,1% (15%)
DéFi 10,4% (11,1%)
cdH 3,7% (5,3)
N-VA 2,6% (4,1)
Vlaams Belang 1,5% (3,1)
Groen 2,5% (2,8)
Open Vld 2,4% (2,5) 
...

B1


FLANDRE

Au Nord, en Flandre, une baisse importante du Vlaams Belang est observée: l’extrême droite perd 2,5 points même si elle reste le premier parti de Flandre. La N-VA perd aussi, mais dans une moindre mesure.

Les pourcentages sont calculés sur base des répondants qui ont exprimé une intention de vote pour un parti, soit 448 personnes sur les 485 personnes interrogées à Bruxelles (92%). Les réponses "ne votera pas", "votera blanc" et "ne veut vraiment pas répondre" représentent 8% des personnes interrogées. La marge d’erreur théorique maximale est de +-4,6.

(): résultats lors du sondage précédent en juin

Vlaams Belang 23,6 (26,1)
N-VA 21,2 (21,8)
Vooruit (ex sp.a) 12,3 (12,6)
Open Vld 11,4 (11,4)
CD&V 12,6 (10)
Groen 9,6 (8,3)
PVDA 7,7 (7,8)

Autres 1,6 (2) 

F1

Palmarès de POPULARITÉ: Alexander de Croo en tête à Bruxelles et en Flandre. Sophie Wilmès en Wallonie.

Alexander de Croo était déjà l’homme le plus populaire de Flandre, il s’empare aussi du titre à Bruxelles. Dans la capitale, il dépasse son prédécesseur, au poste de premier Ministre, Sophie Wilmès. L’actuelle vice-première ministre, et ministre des affaires étrangères reste, elle, la personnalité préférée des Wallons. C'est celle que vous voulez voir jouer un rôle majeur dans les prochains mois.

Les autres personnalités du podium ne changent pas. Avec De Croo et Wilmès, Paul Magnette complète les podiums en Wallonie et à Bruxelles. Les présidents de la NVA, Bart de Wever et des socialistes flamands, Conner Rousseau, sont 2ème et 3ème en Flandre. 

 > Voici une série de personnalités politiques. Pour chacune d'elles, voulez-vous indiquer si vous souhaitez la voir jouer un rôle important ou pas dans les prochains mois ?

WALLONIE

1. Sophie Wilmès 1 (1)
2. Alexander De Croo 2 (2)
3. Paul Magnette 3 (3)

W2

BRUXELLES

1. Alexander De Croo 1 (2)
2. Sophie Wilmès 2 (1)
3. Paul Magnette 3 (3)

B2

FLANDRE

1. Alexander De Croo 1 (1)
2. Bart De Wever 2 (2)
3. Conner Rousseau 3 (3)

F2

Sondage mené du 7 au 14 septembre. Auprès de 2378 Belges, échantillon représentatif de la population. Marges d’erreur comprises entre 3,1% et 4,5%.


 

 




 

Vos commentaires