En ce moment
 
 

L'extrême droite européenne se fédère pour s'opposer à l'UE

 
 
Cinq partis européens d'extrême droite, dont le Front national (FN) belge et son homologue français, ont créé samedi à Budapest une alliance destinée à s'opposer à l'Union européenne à Bruxelles, a annoncé la formation nationaliste hongroise Jobbik. Baptisé Alliance des mouvements nationaux européens, ce nouveau groupement veut "protéger l'Europe de l'impérialisme religieux, politique, économique et financier", selon un texte en neuf points adopté samedi. "L'Alliance va devenir un parti européen officiel qui sera enregistré en Belgique ou à Strasbourg", a indiqué le député européen Zoltan Balczo, vice-président de Jobbik. Outre Jobbik et le FN français, l'alliance fédère le Front national belge, le Fiamma Tricolore italien et le Parti démocrate national suédois. Des négociations "sont en cours" avec le Parti national britannique et d'autres formations en Autriche, en Espagne et au Portugal, selon Jobbik. Régulièrement épinglée pour sa rhétorique ouvertement antisémite et anti-rom, la formation hongroise a recueilli 14,7% des voix aux élections européennes de juin, entrant au Parlement européen avec trois élus. (HIE)

 

Vos commentaires