En ce moment
 
 

La bulle sociale reste limitée à 15: "Nous devons être capables d’énumérer les personnes vues"

 
CORONAVIRUS
 

Ce jeudi 23 juillet, un nouveau Conseil National de Sécurité s’est tenu. Alors que les chiffres de nouveaux cas confirmés d'infection au coronavirus augmentent, des mesures complémentaires ont été décidées au niveau national. D’autres mesures, comme la limitation de la bulle sociale à 15 personnes, restent inchangée.

"Ces règles ne sont pas des conseils mais des consignes. Elles doivent être impérativement respectées", a rappelé Sophie Wilmès.

"On constate que beaucoup de gens multiplient les contacts avec plus de 15 personnes différentes par semaine", a-t-elle regretté. "Ce sont 15 personnes chaque semaine et pas chaque jour", a martelé la Première ministre. "Il est indispensable de limiter le nombre de contacts que nous avons", a-t-elle insisté.

Et Sophie Wilmès d'ajouter : "Nous devons être capables d’énumérer les personnes que nous avons vues pendant la semaine,. Cela parait être un détail mais c’est indispensable dans le tracing."

Après la conférence de presse, un journaliste a posé cette question : "La bulle reste à 15 personnes, est-ce ce que le groupe d'experts vous avait recommandé ?"

La réponse de la Première ressemblait à une menace. "Le CelEval (cellule d'évaluation) nous avait proposé de passer à 10. Nous avons eu une discussion approfondie par rapport aux raisons pour lesquelles on devrait passer de 15 à 10 personnes. On sait qu'il y a une résurgence qui est due au non-respect des règles actuelles ; et on sait qu'il y a de nombreuses personnes qui respectent les règles de 15. Elles seraient sanctionnées par le fait de diminuer la bulle à 10… On veut aujourd'hui faire passer un message: la bulle, aujourd'hui, est toujours de 15. Mais tout le monde doit bien comprendre le sérieux de la situation, et respecter les règles", a déclaré Sophie Wilmès, sous-entendant qu'un passage à 10 dans le futur est tout-à-fait envisageable si la situation continue à se détériorer.

 




 

Vos commentaires