Les administrateurs de Nethys ont encore été gâtés en 2017

Les administrateurs de Nethys ont encore été gâtés en 2017

Après le scandale Publifin-Nethys, les administrateurs ont encore perçu des dizaines de milliers d'euros de rémunérations, selon le détail des comptes de la société divulgué vendredi par Le Soir. André Gilles, qui a démissionné du conseil provincial en mars 2017 et a abandonné les présidences de Publifin et Nethys dans la foulée, a encore perçu 46.000 euros de Nethys et 36.842 euros de la Socofe au cours du reste de l'année.

Le libéral Pol Guillaume, la conseillère provinciale PS Josette Michaux et l'échevin liégeois Pierre Stassart ont pour leur part engrangé entre 36.500 et 37.900 euros.

Ayant tiré leur révérence plus tôt, Dominique Drion (cdH) et Georges Pire (MR) ont perçu de plus petits montants: 3.889 euros de Nethys et 892 euros de la Socofe pour le premier; et respectivement 15.557 et 4.666 euros pour le second. Denise Laurent, ancienne bourgmestre PS de Trooz et ex-administratrice de Publifin, a également pu conserver son mandat chez Nethys jusqu'en octobre 2017, ce qui lui a valu une rémunération de 31.000 euros ainsi que le paiement, par la société, de ses cotisations d'indépendante pour un total de 30.384 euros.

Pierre Meyers, président du CA depuis le mois de mars 2017, a touché 58.395 euros l'an passé; Philippe Delaunois, qui fut administrateur jusqu'au mois de novembre 2017, a perçu 54.757 euros et François Fornieri a obtenu 34.000 euros.

Vos commentaires