En ce moment
 
 

Réforme des pensions: trouver un accord entre syndicats et patrons sur la pénibilité, une mission impossible?

 
 

Les médiateurs chargés de déminer le dossier des métiers pénibles remettent leur rapport ce mardi au ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine (MR).

C'est cette base qui doit permettre de décider de régimes préférentiels de départs à la pension dans le secteur privé, et a priori c'est mal parti, aucun compromis ne s'est dégagé.

A priori, c'était même mission impossible, parce que les partenaires sociaux ne sont pas d'accord sur le texte qui sert de base aux discussions.

Et sans accord sur le texte de base, impossible d'obtenir un accord sur les détails.

Pour rappel, les partenaires sociaux s'étaient presque mis d'accord pour le secteur public et les négociateurs voulaient garder cette base.


Le secteur privé part de zéro

Le problème, c'est que dans le secteur public, 65% des travailleurs ont déjà un régime de pension plus favorable. Mais le secteur privé part de zéro.

Pour Robert Verteneuil, président de la FGTB, les éléments de ce rapport qui ont fuité dans la presse n’amènent rien de nouveau. Les hypothèses de travail sont superficielles pour le syndicat.

D’abord, les conciliateurs ne compteraient pas revenir sur la gestion de la fin de carrière. Ensuite, ils pointent du doigt les positions radicalement différentes entre patrons et représentants des travailleurs sur l'établissement de critères objectifs et mesurables.


"On voit bien qu’ils sont patrons et banquiers"

Mais il y a une troisième piste de travail qui pose problème pour le président de la FGTB. "Nous sommes extrêmement fâchés sur la troisième hypothèse qui a été mise en avant par les conciliateurs. On voit bien qu’ils sont patrons et banquiers puisqu’ils évoquent la possibilité de régler le problème avec des mesures individuelles. Ce qui est évidemment, en ce qui nous concerne, absolument inacceptable."

La FEB, quant à elle n'a pas souhaité réagir ce mardi matin. Les ministres des Pensions et de l'Emploi recevront le rapport final des conciliateurs aujourd’hui.




 

Vos commentaires