En ce moment
 
 

A deux semaines de la rentrée, ce directeur exprime ses craintes: "Le plus grand problème, c'est la distanciation et le nettoyage"

 
 

La rentrée scolaire approche. Dans un peu plus de deux semaines, les élèves du primaire et du secondaire sont censés reprendre le chemin de l'école. Pour établir les conditions, la ministre de l'Education Caroline Désir va consulter aujourd'hui les directeurs et les enseignants. Pendant ce temps, les établissements scolaires doivent préparer la rentrée et cela s'annonce compliqué, surtout dans l'enseignement secondaire, où la plupart des directeurs se préparent à deux scénarios: le jaune et l'orange.

"Ce qui nous pose le plus grand problème, c'est la distanciation et le nettoyage"

Joël Biot est le directeur de l'Institut de la Providence à Gosselies. Il a expliqué, en direct dans le RTL INFO 13H, ses craintes alors que cette réunion rassemblant la ministre et les acteurs de l'enseignement venait de débuter: "Nous avons reçu des consignes fin juin, avec les deux scénarios. Au-delà de ces scénarios, on nous propose aussi toutes sortes de mesures sanitaires à prendre. Ce qui nous pose le plus grand problème, c'est la distanciation et le nettoyage. S'il n'est pas possible de respecter la distanciation d'un mètre cinquante, ils doivent porter le masque, mais cette distanciation, c'est aussi bien dans la cour que dans les couloirs, qu'aux toilettes, que dans les locaux, donc ça va être très difficile pour les élèves de porter le masque tout le temps. Même chose pour les professeurs. Et le nettoyage des locaux tel qu'il était préconisé aux mois de mai-juin, si nous devons respecter les mêmes, cela va devenir presque impossible".

"En espérant que ce soit le jaune"

Le directeur est dans l'attente de savoir quel sera le code couleur pour la rentrée, en espérant que cela sera le jaune: "C'est le plus simple pour nous. Deuxième attente, c'est voir éventuellement durant combien de temps, pour pouvoir planifier si pas une année complète, au moins un trimestre. Et alors, de quels moyens disposerions-nous pour tout ce qui est mesures sanitaires: nettoyage et autres".

"Au moins dix jours pour préparer ça"

Au une quinzaine de jours de la rentrée, le directeur se dit dans un état d'esprit "relativement serein": "Nous sommes préparés aux deux codes, donc les deux couleurs. Mais bon, maintenant, on doit se préparer sur papier et avertir toutes les personnes concernées : élèves, parents, professeurs, pouvoir organisateur et autres, et mettre en application, ça, c'est vraiment beaucoup plus compliqué. Donc il nous faudra au moins dix jours pour préparer ça".




 

Vos commentaires