En ce moment
 

Attention, nous sommes dans la période où les cambrioleurs sont le plus actifs: "Il y a deux jours, j’ai entendu un gros boum dans la porte"

Les cambriolages sont plus nombreux, ce mois-ci. On en a compté 156 par jour, en Belgique, en février de l'an dernier. Cela fait près de 4 par jour, rien que sur la zone de Bruxelles-Nord. Heureusement, les voisins veillent et leur vigilance permet, de plus en plus souvent, d'interpeller les voleurs. François Genette, Thibault Balthazar et Gilles Gengler ont enquêté pour le RTL INFO 13H.

Février est le mois où les cambrioleurs sont le plus actifs. Cet habitant de Bruxelles en sait quelque chose. Il a été témoin d’un repérage pas plus tard que cette semaine. "Il y a deux jours, j’ai entendu un gros boum dans la porte, le temps que j’arrive à la porte, un peu plus loin, deux personnes qui avançaient mais en même temps donnaient des petits coups d’épaule dans chacune des maisons de mes voisins. Quid, si ce n’est que pour tester la solidité des entrées ?", se demande-t-il.


Des interpellations grâce à la vigilance des voisins

La police confirme cet état de fait. Rien que pour la zone Bruxelles-Nord, elle a recensé pas moins de 3,7 cambriolages par jour en février, et arrêté 6 personnes la semaine dernière en flagrant délit. Ces interpellations ont été réalisées grâce à la vigilance des voisins. Ces comportements civiques se multiplient, à la grande satisfaction des forces de l’ordre. "C’est une grande source d’information, car ils connaissent le mieux leur quartier, ils savent mieux que quiconque voir ce qui est anormal, spécial ou inhabituel dans leur quartier, une porte qui reste ouverte ou quelqu’un qui fait des va-et-vient dans un quartier", réagit Olivier Slosse, porte-parole à la zone de police Bruxelles-Ixelles.


Quelques règles de base

Mais si des voisins attentifs constituent un véritable atout contre les cambriolages, il ne faut tout de même pas oublier les règles de bases pour éviter d’attirer de potentiels intrus chez soi: "C’est de, même quand on part en vacances, se mettre d’accord avec des voisins, la famille, et cætera, pour que la maison ait l’apparence d’une maison habitée, comme des lumières, ou le courrier qui est prélevé, des volets qui montent et descendent, etc...", ajoute le porte-parole.

Des conseils avisés à prendre en considération, même si avec le retour des beaux jours, le nombre de cambriolages devrait recommencer à baisser.

Vos commentaires