En ce moment
 
 

Coronavirus: qui peut se faire dépister et dans quelles conditions? Rappel des règles à suivre

 
CORONAVIRUS
 

Pour contrer le regain de l'épidémie de coronavirus, certains experts plaident pour un dépistage généralisé. Mais c'est encore loin d'être le cas. Alors qui peut se faire tester aujourd'hui ? Faut-il une prescription d'un médecin ? Est-ce remboursé par la sécurité sociale ?

Premier cas de figure vous avez eu un contact étroit avec une personnes positive, un call-center en charge du traçage vous appelle et vous communique un code à remettre au centre de dépistage. 

Autre cas: vous ressentez un ou plusieurs symptômes. Ou encore, vous revenez d'une zone à risques.

Dans ces deux derniers cas, vous devez en principe, consulter votre médecin généraliste qui rédigera une prescription pour le test de dépistage, vous compléterez ensemble un formulaire en ligne qui permettra de vous relier à votre test. Mais au CHU Saint-Pierre, un hôpital bruxellois, seul 20% des patients se présentent avec les bons documents. 

"80% des citoyens qui se présentent n'ont soit pas de prescriptions, mais surtout ils ont parfois une prescription papier ou un référencement qui n'est pas électronique. Donc, pour ces patients-là, nous sommes obligés de faire une prescription numérique. Il faut encoder et ça prend du temps", indique Philippe Vandenberghe, le responsable du centre de dépistage du CHU Saint-Pierre.  

Un impératif pour que le coût du test soit remboursé

Il faut notamment désigner un médecin traitant. Un impératif pour que le coût du test (46,81 euros) soit remboursé.

"L'Inami établit des critères et rembourse tous les tests. Ils exigent pour cette raison des prescriptions médicales pour avoir un certain contrôle", explique Philippe Leroy, le directeur général du CHU Saint-Pierre.

Dans ce centre, le personnel réclame donc un assouplissement des mesures administratives pour se concentrer sur l'essentiel : la réalisation des tests. Il faut aussi impérativement se renseigner sur le centre de dépistage où vous souhaitez vous rendre car tous n'appliquent pas les mêmes critères.

"A Saint-Pierre, les gens peuvent venir spontanément se présenter dans les cliniques pour se faire dépister. Chez nous, ils doivent prendre rendez-vous", précise Anne-Sophie Marsin, directrice de la stratégie et du développement des cliniques Saint-Luc.

Enfin, si vous devez vous rendre dans un pays étranger qui exige un test négatif, vous devrez vous rendre dans un laboratoire privé. Dans ce cas, les tests ne sont pas remboursés.

 




 

Vos commentaires