En ce moment
 
 

Incendie dans une usine chimique à Rouen: le nuage devrait avoir traversé la Belgique, faut-il s'inquiéter?

Incendie dans une usine chimique à Rouen: le nuage devrait avoir traversé la Belgique, faut-il s'inquiéter?
©RTL INFO

Nous revenons ce vendredi sur cet incendie qui s'est déclenché dans une usine chimique classée Seveso, à Rouen, en France. L'incendie est à présent éteint mais il a provoqué d'importants dégagements de fumée. Vous nous avez demandé, via le bouton orange Alertez-nous, si ce nuage pouvait toucher la Belgique et être toxique. Faut-il être inquiet?

Hier matin, un immense nuage noir survole la ville de Rouen: 22 km de long, sur 6 de large. La fumée, accompagnée d’une odeur nauséabonde, s’échappe de l’incendie d’une usine chimique. Ce nuage pourrait-il atteindre la Belgique ? La réponse est oui, il est passé ou devrait passer dans les prochaines heures sur le territoire belge, notamment sur les régions de la Sambre et de la Meuse: "Il y a eu de la pluie, donc il y a une déperdition d'hydrocarbures qui ont été lâchés par l'usine, ce qui nous aide. Il y a eu aussi pas mal de turbulence à cause du vent. Ca diminue encore la concentration. Pour la Belgique, point de vue santé, il y a beaucoup moins de problèmes prévus que dans les environs de Rouen, mais évidemment, il n'est pas exclu d'avoir quelques traces de ce nuage au-dessus de la Belgique", estime David Dehenauw, chef de travaux à l'Institut Royal Météorologique de Belgique.


Traces noires et irritations

Certains d’entre vous nous disent avoir retrouvé des traces noires sur leurs châssis du côté de Jurbise, d’autres se plaignent d’irritation des yeux et de la gorge. Serait-ce lié à l’incendie de Rouen ? Difficile à dire, les autorités belges n’ont en tous cas pas été alertées par la France. "Normalement, si c'est vraiment dangereux, la France devrait avertir le centre de crise belge. Au niveau de l'IRM, on n'a pas eu d'appels".


Une étrange pluie de suie s’est abattue sur la ville

La protection civile n’a pas non plus été alertée de quelconque cas de toxicité sur le territoire belge. Côté français, les autorités tentent de rassurer. La fumée ne présente pas de toxicité aigüe. Mais les habitants s’inquiètent : une étrange pluie de suie s’est abattue sur la ville. "La suie n'est pas un matériau qui est sain, bien entendu, mais ce n'est pas une pollution au sens chimique du terme", estime Pierre-André Durand, préfet de Seine-Maritime.

Les organisations environnementales françaises redoutent elle un possible impact sur l’environnement, notamment en matière de pollution des eaux et des sols.

Vos commentaires