En ce moment
 

Le commerce de l’ivoire est strictement encadré mais vous avez encore de tels objets chez vous? Voici comment s’en débarrasser

Vous avez peut-être chez vous des statuettes, des bijoux ou encore des couverts en Ivoire. Des objets peut-être désuets et dont il est difficile de se débarrasser. Leur revente est en effet strictement encadrée par la loi. Jusqu'à dimanche, le Service public fédéral Santé publique organise des récoltes en différents endroits. Il a déjà récupéré plus de 270 kilos.

Il s’agit d’une quantité d'objets en tout genre: défenses, statuettes, ou couteaux... Au total, 270 kilos d'ivoire rapportés par le public dans les containers mis à disposition dans plusieurs zoos du pays. Ce sont souvent des héritages dont les familles souhaitent se séparer.

"C’est beaucoup plus que ce à quoi on s’attendait, tout ça grâce aux visiteurs qui ont ramené ce qu’ils avaient chez eux", précise Philippe Jouk, scientifique aux zoos d’Anvers et de Planckendael.


Revente interdite, sauf...

En Europe, la revente de l'ivoire est interdite, à moins de détenir un certificat spécial, dit CITES, complexe à obtenir. L'objectif est de limiter le trafic, mais aussi le braconnage.

"L’ivoire que nous avons récolté sera apporté aux services concernés à Bruxelles, ceux-ci vont s'occuper de sa destruction, pour qu’il ne se retrouve pas sur le marché noir", précise Philippe Jouk.


Où peut-on rapporter les objets en ivoire?

La grande collecte se termine dimanche à Pairi Daiza, aux zoos d'Anvers et de Planckendael. Passé cette date, vous pourrez encore rapporter vos objets en ivoire non désirés ou encombrants à Bruxelles, au bureau du Service public fédéral Santé publique.

A noter qu’en Belgique, comme écrit plus haut, la vente et l'achat d'ivoire sont autorisés à la seule condition d'avoir un certificat CITES. Pour l'obtenir, il faut pouvoir prouver que l'ivoire date d'avant 1984 ou a été importé avant 1990 avec un permis. La démarche n'est donc pas facile lorsqu'il s'agit d'ivoire ramené par un parent qui a travaillé en Afrique ou en Asie il y a longtemps et que l'on ne possède plus aucun document datant de cette période.

Vos commentaires