En ce moment
 
 

Le suivi des contacts pour lutter contre le Covid-19 est très "efficace": le Centre de Crise révèle des chiffres importants et vous redonne des conseils

 
CORONAVIRUS
 

Le système mis en place depuis plusieurs mois par les autorités pour permettre le suivi des personnes de contact est efficace, affirme ce vendredi la présidente du Comité interfédéral Testing et Tracing. Ce suivi est l’un des outils permettant de limiter la propagation du virus Covid-19.

"Au cours des derniers mois, nous avons apporté des améliorations permanentes afin d’augmenter l’efficacité du système. Mais il n’est efficace que si vous coopérez également, par exemple en transmettant systématiquement tous vos contacts lorsqu’un agent de notre centre d’appels vous contacte", souligne Karine Moykens ce vendredi matin lors du point presse du Centre de crise et l'Institut de santé publique Sciensano. "Actuellement, le suivi des contacts se déroule avec beaucoup d’efficacité", assure la présidente.

Pour étayer ses propos, elle divulgue quelques chiffres importants:

• 1.700 personnes travaillent actuellement dans les centres d’appel
• 300 collaborateurs de terrain sont déployés pour joindre les personnes qui ne répondent pas au téléphone
• plus de 1.500 appels sont traités par jour
• 92% des personnes ayant reçu un résultat positif sont atteintes
• 92% des contacts à haut risque sont aussi atteints
• 1 personne dont le test est positif transmet en moyenne 2,2 contacts
• plus de 1.500 certificat de quarantaine sont envoyés en moyenne par jour

Karine Moykens insiste sur le fait que "vous seul êtes capable de transmettre vos contacts à haut risque pour les protéger". "C’est grâce à vous qu’on peut leur transmettre un code d’activation afin qu’ils puissent également être testés après 7 jours", ajoute-t-elle.

Contactez votre médecin au moindre symptôme et réservez si besoin un test en ligne

La présidente du Comité interfédéral rappelle ensuite qu’il est important de contacter son médecin au moindre symptôme afin d’établir un diagnostic correct. "Actuellement, il s’écoule plus de 2 jours entre l’apparition des symptômes et la consultation de votre médecin. Il faut réduire ce délai. N’hésitez pas à consulter votre médecin quand vous vous sentez malade".

Concernant le dépistage, Karine Moykens rappelle également la possibilité de pouvoir se faire tester soi-même en réservant un test en ligne via le site www.masante.belgique.be Selon elle, depuis novembre, plus de 55.000 réservations ont été effectuées de cette façon.

"Il s’écoule en moyenne une journée et demi entre la consultation, la réalisation du test et le résultat du test. Tous les laboratoires ont fait de grands efforts pour accélérer l’analyse des tests et la transmission des résultats", assure-t-elle.

L'application Coronalert également importante 

La présidente souligne que l’application Coronalert est un outil supplémentaire pour la détection efficace des contacts. Plus de 2,3 millions de Belges l’ont déjà téléchargé. La majorité des téléphones sont compatibles. "Si vous pouvez l’installer, je vous demande de le faire. Coronalert permet de prévenir de façon sécurisée et anonyme les contacts à haut risque que vous avez oublié de déclarer au centre d’appel ainsi que ceux dont vous n’avez pas les coordonnées, comme les personnes croisées dans les files d’attente", indique Karine Moykens avant de dévoiler de nouveaux chiffres."Depuis le 30 septembre, 131.000 résultats ont été enregistrés dans l’application, dont 22.000 ont été positifs. Environ 11.000 personnes ont notifié leurs contacts".

Karine Moykens rappelle que si vous recevez un résultat positif dans votre application, veillez à en informer vos contacts via l’application, pour le notifier non seulement aux personnes que vous connaissez mais aussi celles que vous ne connaissez pas. "Cette procédure n’est pas automatique. Lorsque vous recevez le résultat du test vous devez consentir à prévenir vos contacts et appuyer le bouton de l’application", insiste-t-elle.


 

 




 

Vos commentaires