En ce moment
 
 

Les cahiers de vacances sont-ils utiles pour votre enfant? Voici l'avis d'un spécialiste

En attendant la rentrée, durant les vacances, certains parents souhaitent que leurs enfants ne perdent pas la main. Alors, ils achètent des cahiers de vacances. Il en existe pour toutes les matières : réviser les maths, sa conjugaison ou faire du néerlandais. Mais les enfants en ont-ils vraiment besoin ?

Dans les rayons des librairies, on trouve des cahiers pour tous les âges. Il y a du choix entre le ludique et les vrais devoirs de rattrapage; les mathématiques, le français ou les langues étrangères. Les éditeurs se montrent de plus en plus imaginatifs. Les parents quant à eux, passent en librairie avant leur départ en vacances.

"Il y a les parents dont les enfants ont eu un problème à l'école, explique Gersende Hospied, responsable du rayon jeunesse d'une librairie. Eux, ils ont plus envie de cahiers pour perfectionner la problématique de l'enfant, soit c'est vraiment ludique."

"On apprend aussi des choses en étant en vacances"

Pour Salomé, ce seront de vraies vacances, sa maman ne la fera pas travailler. "Moi en vacances, je préfère la laisser libre. De toute façon, on apprend aussi des choses en étant en vacances puisqu'elle va découvrir des endroits qu'elle ne connait pas, explique Philomène Franc. Par exemple, elle va aller au bord de la mer, elle va faire un peu de voile, voir ce qu'il y a sur la plage, etc."

Mais pour certains, deux mois de congé c'est trop, il faut donc travailler pendant les vacances pour ne pas perdre les bonnes habitudes. Mais attention, obliger l'enfant serait contre-productif.

On conseille plutôt de passer du temps de qualité avec les enfants

 

"Pas un besoin"

"Ce n'est pas un besoin pour l'enfant, ce n'est pas comme ça qu'il va réussir à combler des lacunes d'apprentissage. Mais par contre, si ça l'amuse, pourquoi pas. On conseille plutôt de passer du temps de qualité avec les enfants. Et s'ils ont des petites lacunes de plutôt travailler par exemple en faisant un jeu de société. Les faire compter les points s'ils ont des lacunes en math, ou les faire lire à haute voix pour les frères et sœurs par exemple", recommande Christophe Cocu, directeur général de la Ligue des Familles.

Il y a donc d'autres moyens d'apprentissage, l'essentiel étant que l'enfant ne se sente pas frustré ou puni. Sinon, les vacances pourraient tourner au cauchemar.

Vos commentaires