En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: malgré le beau temps, les mesures de confinement restent de vigueur, jusqu’à 3 mois de prison en cas d'infraction

Malgré le beau temps, les barbecues entre amis restent interdits ce week-end: vous risquez jusqu’à 3 mois de prison en cas d'infraction
© Image Belga
 
CORONAVIRUS
 

Malgré le beau temps de ce week-end, le confinement reste de mise en Belgique. La police renforce ses effectifs pour surveiller les éventuelles infractions.

Les zones de police locales, comme la police fédérale, ont décidé de renforcer leurs effectifs pour les contrôles ce week-end. À certains endroits, il y aura quatre fois plus d’agents, notamment des patrouilles sur les routes secondaires ou aux sorties d’autoroutes.

Les barbecues entre amis sont eux aussi interdits, sous peine de voir la police débarquer chez vous sans prévenir.

"On est dans une hypothèse de flagrant délit, a expliqué Adrien Masset, avocat spécialiste et professeur de droit pénal à l’Université de Liège, sur l’antenne de Bel RTL. Dans ce cadre-là, les services de police peuvent intervenir même par une perquisition, en entrant de force dans le domicile privé, puisqu’on est dans une infraction qui est punissable d’une peine qui peut aller jusque 3 mois d’emprisonnement et une amende de 4.000 euros. Même durant la nuit, les services de police peuvent pratiquer une perquisition sans mandat. La seule réserve, c’est que cette perquisition doit être dirigée par un fonctionnaire de police qui a le titre d’officier de police judiciaire. Il peut évidemment être accompagné de fonctionnaires de police de base, mais la loi permet donc d’intervenir pour constater l’infraction qui a été commise."

 CORONAVIRUS EN BELGIQUE: les dernières infos

Le Centre de Crise et le SPF Santé publique ont retapé une nouvelle fois sur le clou vendredi, en rappelant les règles de confinement à respecter contre le coronavirus, alors qu'un week-end printanier se profile et que débutent les vacances de Pâques. Les Belges pourront profiter du soleil, mais en respectant les règles de santé publique et en gardant leurs distances.

Les prochains jours, printaniers, seront idéaux pour profiter du soleil en famille. "Vous pouvez le faire, mais en continuant à respecter les consignes de santé publique malgré le beau temps", avait insisté Benoit Ramacker, porte-parole du Centre de crise, avant de rappeler certaines règles de base.

Les pique-niques dans les parcs, même en famille, par contre, ne sont pas autorisés

"Courir, se promener, faire de vélo par un tel beau temps, c'est possible, mais il n'est pas autorisé de prendre par exemple sa voiture pour aller dans une autre région, à la mer ou dans les Ardennes. Se promener, courir ou faire du vélo est possible avec sa famille, les gens avec lesquels on vit sous le même toit, ou éventuellement avec un ami, tout en respectant les distances physiques conseillées entre nous. Mais le tour en vélo que vous faites d'habitude le dimanche avec votre club cycliste, il faudra le reporter. Ce sera pour plus tard."

Le porte-parole du Centre de crise a aussi rappelé la nécessité de respecter la distance physique dans les lieux fréquentés, comme les parcs ou les bois. "Toute autre forme d'activité récréative, par exemple se promener en moto ou faire de la voile est interdite. Tous les déplacements non essentiels restent interdits." "Avec ce beau temps, certains voudront certainement faire des barbecues. Bien sûr que ça se peut, faites-le avec votre famille, avec les gens avec lesquels vous vivez sous le même toit. Malheureusement, n'invitez pas vos amis ni vos voisins ou vos proches, ce sera pour plus tard." "N'oubliez pas que les pique-niques dans les parcs, même en famille, par contre, ne sont pas autorisés."

 




 

Vos commentaires