En ce moment
 
 

Manifestation nationale ce vendredi: des perturbations à prévoir dans les transports

Manifestation nationale ce vendredi: des perturbations à prévoir dans les transports
©Belga
 
 

Le syndicat socaliste (FGTB) l'avait annoncé début juillet, il organisera ce vendredi une manifestation nationale à Bruxelles dans le cadre de sa lutte contre la loi de 1996. La CSC organisera elle aussi des actions et se rassemblera à Liège. La manifestation de la FGTB débutera pour rappel à 11h depuis la gare de Bruxelles-Nord et rejoindra la gare du Midi en passant par les boulevards du Jardin Botanique, Pacheco, la gare Centrale, la rue des Alexiens et le boulevard Lemonnier. 

Lors de cette grève, du personnel de la SNCB et des TEC pourrait participer. Sur leur site, les TEC annoncent de "possibles perturbations" sur le réseau. On y trouve le détail des lignes qui seront impactées et les trajets qui seront supprimés.

Selon nos informations, les TEC seront particulièrement perturbés à Liège et Charleroi. À Charleroi, 30% du service sera assuré (22% à Anderlues, 38% à Genson et 30% à Jumet). À Liège-Verviers, le trafic sera perturbé mais on ignore encore l'impact. 

Ailleurs en Wallonie, 70 à 80% du trafic sera assuré (30% à Mons-Borinage; 65 à 70% dans le Hainaut occidental; 73% en province de Namur; 94% en province de Luxembourg et plus de 80% en Brabant wallon). 

Du côté de la SNCB, aucune perturbation n'est attendue. Avant d'emprunter votre train, la société nationale des chemins conseille de toujours se fier à son planificateur de voyages sur l'application et sur son site web. De nombreux manifestants pourraient emprunter des trains pour se rendre à Bruxelles. Ce planificateur permet d'évaluer l'affluence de voyageurs en amont. 

La Stib s'attend à ce que "très peu, voire aucun" bus, métro et tram ne roule

La Stib s'attend à une très forte mobilisation de son personnel à la manifestation prévue vendredi par la FGTB à Bruxelles. Elle prévient jeudi que "très peu, voire pas du tout" de bus, métro et tram ne circule ce jour-là. (en savoir plus sur les perturbations)

Le message de la société de transports en commun bruxelloise est clair: il faudra compter sur un autre mode de déplacement que les transports en commun vendredi à Bruxelles. En raison de la manifestation nationale organisée par la FGTB, pour exiger une révision de la loi sur la norme salariale, "'très peu, voire pas du tout" de bus, métro et tram ne circuleront dans la capitale, avertit une porte-parole.

Exiger une révision de la loi sur la norme salariale

Les syndicats prévoient une journée d'actions vendredi pour revendiquer une révision de la loi de 1996 qui fixe la norme salariale maximale qu'ils peuvent négocier au sein du secteur privé. Le front commun s'accorde sur la nécessité de la revoir, pour permettre des augmentations plus conséquentes.

Seule la FGTB a cependant choisi la voie de la manifestation nationale. La CSC, elle, mènera diverses actions et se rassemblera à Liège. La CGSLB opérera sous le thème #freesalary - Libérez nos rémunérations, en rendant visite aux deux partis libéraux (présents dans la coalition fédérale) MR et Open Vld.

Aéroport de Charleroi: venir 3h à l'avance

De son côté, l'aéroport de Charleroi informe les passagers que des perturbations sont possibles. "Il est dès lors fortement recommandé de se présenter à l’aéroport trois heures avant le départ", précise un communiqué de l'aéroport. "Il se peut également que le trafic depuis/vers l’aéroport soit perturbé. Les passagers sont donc invités à prendre leurs dispositions en conséquence. Le planning de vols de la journée reste, quant à lui, inchangé. Les départs et arrivées sont programmés, selon les plans fournis par les compagnies aériennes, aux horaires indiqués par ces dernières et tels que communiqués aux passagers".


 




 

Vos commentaires