En ce moment
 
 

Les 22 millions de filtres commandés ne sont pas compatibles avec les masques achetés: voici l'explication du ministre

 
 

La gestion des masques pose toujours question. Au total et pour l'instant, 18 millions de masques ont été commandés par le ministre Philippe Goffin, ministre de la Défense chargé de la commande des masques. Selon nos informations RTL INFO, il s'avère que ces protections ne pourront pas accueillir les 22 millions de filtres commandés par le ministre Koen Geens. Le ministre aujourd'hui en charge nous a fourni son explication.

Il y a 15 jours, la Première ministre Sophie Wilmès a annoncé que les autorités fédérales allaient garantir que chaque citoyen recevra gratuitement au moins une protection en tissu et deux filtres.

Depuis lors, on s’y perd un peu. Entre les livraisons non-conformes, les promesses du fédérale, celles des régions, les distributions faites par les communes, les masques de mauvaise qualité dans les supermarchés… Depuis le début de la crise, la compétence sur la gestion et l’approvisionnement des masques est passée de Maggie De Block, à Philippe De Backer, à Koen Geens pour atterrir enfin dans les mains de Philippe Goffin, ministre de la Défense chargé de la commande de 18 millions de masques en tissu.

Ce lundi, on franchira une nouvelle étape dans le déconfinement. Où sont les masques ?

"On a une norme belge qui a été fixée il y a à peine 8 jours. On a voulu en choisir une, la plus précise possible. Laissez le temps de nous amener au minimum de nous amener un masque conforme à ce norme. L’inverse serait inquiétant", indique Philippe Goffin. "Ce n’est pas une question d’espoir. Un contrat a été signé pour faire en sorte que ce marché fonctionne. Je suis quelqu’un de prudent."

Deux entreprises vont donc nous fournir, l’une flamande et l’autre basée au Grand-Duché du Luxembourg, ou plutôt dans ce qui ressemble à une boîte à lettres spécialisée dans l’import/export. Pas vraiment dans la fabrication de masques. Le siège social de l’entreprise se situe au milieu d’une rue commerçante. Avrox a passé commande auprès d’une usine de fabrication en Asie. Le ministre Goffin a fait vérifier son existence.

"L’usine de fabrication qui a été précisée dans le marché existe et produit des masques. Mais je ne m’enferme pas dans des délais ou des déclarations, car il y a eu quelques accidents par le passé", ajoute-t-il.

Les masques doivent arriver le 24 mai. Livraison prévue à la caserne de Peutie.

Filtres et masques ne sont pas compatibles

Ce dimanche après-midi, nos recherches ont permis de découvrir que les masques et filtres commandés n'étaient pas compatibles. Lorsqu'il a été responsable des achats, le ministre Koen Geens a passé une commande de 22 millions de filtres. C'est maintenant le ministre Goffin qui est en charge, et il a quant à lui passé commande pour 18 millions de masques. Sauf que ces masques ne pourront pas accueillir les 22 millions de filtres commandés par le ministre Geens. Les masques en question disposent déjà d'un filtre et ne permettent pas son remplacement.

Bien sûr, les filtres ne seront pas jetés pour autant. Ils pourront être distribués et utilisés dans d'autres systèmes de protection.

L'explication du ministre Goffin

Le ministre Philippe Goffin nous a contactés ce dimanche soir pour nous donner son explication. "Les masques commandés par la Défense sont des masques qui n'ont pas besoin de filtre. Les filtres viennent en renfort des masques artisanaux fait par les citoyens. Il faut bien distinguer les uns des autres. Les masques commandés par la Défenses sont autonomes. Nous n'avons jamais eu le souhait de fournir à chaque citoyen un masque compatible avec les deux filtres donnés en parallèle", a déclaré le ministre.


 




 

Vos commentaires