En ce moment
 
 

Retour à l'école: voici comment s'organise un établissement du secondaire face aux nouvelles mesures

 
CORONAVIRUS
 

Les écoles ont rouvert ce jeudi, mais sans élève. Seuls les professeurs y étaient conviés pour préparer la rentrée de lundi prochain. On sait déjà qu'elle sera un peu particulière dans le secondaire, puisqu'à partir de la troisième année, les élèves suivront un enseignement "hybride". C'est-à-dire la moitié du temps à l'école, l'autre à distance. Une de nos équipes s'est rendue dans une école secondaire de Court-Saint-Etienne pour voir ce qui est prévu.

Dès lundi, les élèves de première et deuxième secondaire retrouveront leur classe à temps plein. Les élèves de troisième à sixième se partageront entre l’école en présentiel à mi-temps et les cours à distance. "Une semaine sur deux, ce sera classe tout à fait normalement. Donc je recevrai mes élèves ici en fonction de l'horaire normal", explique Michaëlle Richard, professeur de législation et d’économie à l’Institut technique provincial de Court-Saint-Etienne. "Et puis la deuxième semaine, là on fera des cours à distance avec l'outil Teams. Ça nous permettra de faire des visioconférences".

Horaires: les années impaires une semaine, les paires l'autre semaine

L’horaire des 60 classes et 90 professeurs que compte l’établissement a été modifié. Objectif: limiter les croisements entre les différents groupes. "L'horaire de base est resté le même. On a juste appliqué cette modification, qui est la modification pair et impair. Troisième et cinquième une semaine, la semaine d'après viendront à l'école les quatrième et sixième années", précise Dominique Chrétien, chef d’atelier et responsable des horaires à l’Institut technique provincial de Court-Saint-Etienne.

Les élèves sans le matériel adéquat chez eux peuvent venir à l'école

Pour la mise en place de cette nouvelle organisation, l’école technique a vérifié auprès des parents si tous les élèves disposaient bien d’un ordinateur et d’une connexion internet. "Tous sont prêts. En tout cas, ceux qui ont le matériel adéquat à portée de main. Les autres, on leur offre l'opportunité de venir au sein de l'établissement scolaire pour suivre les cours", explique Grégory Defrenne, employé administratif dans l'école.

Réfectoire fermé et outils des cours pratiques désinfectés

Le passage en "code rouge" implique également la fermeture du réfectoire. Divisé en huit zones, il servira de local d’appoint. "Dès lundi, ce local ne sera plus utilisé comme réfectoire, car nous ne pouvons plus servir ni repas chauds ni sandwiches. Nos élèves viendront donc avec leurs pique-niques et mangeront dans les locaux de cours", indique Christophe Corbisier, directeur ad interim de l’Institut technique provincial de Court-Saint-Etienne.

Les cours pratiques en atelier sont en grande partie maintenus. Mais la désinfection des outils entre les cours demeure une priorité.

 




 

Vos commentaires