En ce moment
 

Un avocat à 50 euros: à quoi a-t-on droit à ce tarif?

Un avocat à 50 euros: à quoi a-t-on droit à ce tarif?

Un millier d'avocats participent à une campagne qui s'intitule "Premier conseil à 50 euros". Elle débute ce lundi.

Elle permet à tout à chacun de rencontrer un avocat et d'obtenir pour cette somme forfaitaire un premier avis.

Mais à quoi a-t-on le droit pour 50 euros? "L’avocat va poser des questions et demander l’une ou l’autre pièce s’il y en a et va donner un conseil ou une orientation à la personne (la manière de rédiger un courriel, l’intérêt de recourir à une médiation ou de se défendre dans le cas d’une procédure judiciaire). C’est une première indication sur ce qu’il faut faire et ne pas faire. Un avocat est quelqu’un qui faut voir avant pour éviter les ennuis après", explique Jean-Pierre Buyle, le président d'avocats.be joint par notre journaliste Caroline Haine.

Cette campagne d'avocats.be se déroule jusqu'au 31 décembre prochain.

Vos commentaires