En ce moment
 
 

Une nouvelle application pour mesurer la qualité de l’air en temps réel: les stations de mesures sont-elles trop éloignées du trafic?

Une nouvelle application pour mesurer la qualité de l’air en temps réel : les stations de mesures sont-elles trop éloignées du trafic?

L’application Belair permet de consulter les mesures de qualité de l’air partout en Belgique, en temps réel, selon sa géolocalisation. Initiative du ministère wallon de l'Environnement, cet outil est le fruit d’une collaboration entre la Région flamande et la Région wallonne. Il fonctionne sur les les systèmes d'exploitation mobile iOs et Android.

L’utilisateur doit installer l’application et accepter la fonction de géolocalisation. Il a alors accès aux mesures de "toutes les concentrations des différents polluants qui sont récoltés dans tout le réseau belge de stations", explique Virginie Hutsemekers, de la cellule interrégionale de l’environnement (Celine). La précision géographique est de 100 mètres fois 100 mètres, ajoute-t-elle.


Comment ça fonctionne ?

"L’application donne la qualité de l’air à l’endroit où on se trouve via un calcul de mathématique basé sur les mesures qui sont faites dans les stations fixes du réseau. C’est un calcul mathématique qui donne la qualité de l’air", explique Philippe Metz, collaborateur scientifique à la Cellule interrégionale de l'environnement (Celine).

En cas de pics de pollution, Belair permet de communiquer plus directement avec les citoyens, via de alertes personnalisées. L’utilisateur reçoit des recommandations, par exemple d’éviter chauffage au bois ou l’utilisation de la voiture, explique Virginie Hutsemekers.



Des stations de mesures pas assez proches du trafic ?

Si Green peace estime que les stations de mesures ne se trouvent pas aux bons endroits, Philippe Metz souligne que le nombre de stations est bien supérieur à ce qu’exige l’Union européenne. De plus, ce réseau est en "perpétuelle évolution" : "Actuellement il y a une nouvelle station, qui vient de démarrer à Namur, donc en ville. Il y a des projets de stations proches du trafic, à la fois à Liège et à Charleroi également", indique-t-il.

Vos commentaires