En ce moment
 
 

Thomas filme un phoque en train de se prélasser sur la plage: quels sont les gestes à adopter? (vidéo)

 
 

Surprise à La Panne à la côte belge ce dimanche midi où un phoque se prélassait au soleil pour le plus grand plaisir des promeneurs. Mais aussi du sien! Voici les bons gestes à adopter si vous vous retrouvez face à ce mammifère marin.

"Un 'petit' phoque profite du dimanche ensoleillé à La Panne", nous écrit Thomas via le bouton orange Alertez-nous. Une belle surprise pour les résidents et vacanciers de cette petite ville côtière venus regarder le mammifère marin. Un périmètre de sécurité a été mis en place par les sauveteurs pour permettre aux curieux de l’observer sans le déranger. "Plus ou moins 15 mètres de part et d'autres du phoque", complète Thomas. "Il y aussi des personnes en gilet fluo" qui ont été appelées par les sauveteurs, explique-t-il.

Pourquoi est-il important de garder ses distances? 

L'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique estime, après plusieurs rapports déterminants, "que les phoques sont harcelés par les humains". Souvent, il s'agit de personnes "ayant de bonnes intentions" et qui ne se rendent pas compte que leurs actions causent du stress aux animaux, complète le site. Ces comportements ne sont pas sans conséquences sur les phoques: cela peut entraîner "des perturbations" et parfois même, "des chances de survie plus faibles", met en garde l'Institut royal.

Il est donc toujours conseillé de laisser les phoques se reposer sur la plage, à une distance d'au moins 20 m, comme le préconise l'Institut royal des Sciences naturelles. "Que le phoque soit malade ou en bonne santé ne fait aucune différence", précise le site, en expliquant que leur présence est normale sur les plages belges. L'Institut royal rappelle que les phoques ne sont pas des baleines ni des dauphins et, qu'à leur différence, un phoque peut survivre hors de l'eau.  

Comment différencier un phoque en bonne santé d'un phoque malade? Qui contacter si le phoque est en mauvaise santé? 

"Afin de ne pas stresser inutilement les phoques, il est important que les visiteurs des plages soient non seulement conscients que les phoques font aujourd'hui partie intégrante de la mer du Nord et des plages belges, mais qu'ils sachent aussi distinguer les phoques en bonne santé des phoques malades", écrit l'Institut royal.

Pour vous aider à détecter les signaux montrant qu'un phoque est en bonne santé, le site détaille certains points:

  • Les phoques en bonne santé adoptent souvent la "position banane" typique soit la tête et la queue relevées. Ils ne montrent généralement aucune blessure, sont alertes et grognent lorsqu'on les approche, détaille l'Institut royal.
  • Les phoques malades ou blessés semblent beaucoup plus passifs, ils adoptent une "posture plate", montrent des blessures et/ou toussent.

Dans ce dernier cas, il faut contacter les services d'urgence locaux ou un refuge spécialisé. En Belgique, il s'agit de Sea Life Centre Blankenberge que vous pouvez contacter au 0032 (0)50/42 43 00, numéro est accessible 24h/24.

SURTOUT, tenez-vous à distance de l'animal malade ou blessé et NE LE TOUCHEZ PAS, il existe un danger de transmission de germes pathogènes mais aussi de morsures si l'animal se sent stressé par votre présence. Tenez les chiens ou n'importe quel autre animal en laisse.

Des phoques de plus en plus nombreux sur la Côte belge 

La présence de phoques sur la Côte belge a augmenté durant les dernières années. Dans le port de Nieuport, des phoques communs se sont appropriés une aire de repos où ils sont souvent plus de 10 à se rassembler, soulignait l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRSNB) dans son rapport annuel de 2019. Les phoques gris ont également déjà fait quelques apparitions sur les côtes belges, en particulier à La Panne. 


© Thomas via Alertez-nous 


 




 

Vos commentaires