En ce moment
 
 

Les Diables Rouges privés de stade pour l'Euro: un gros désavantage par rapport à l'Angleterre?

 
 

C’est le bâtiment dont tous les supporters des Diables rêvaient : la Belgique devait construire un stade national flambant neuf sur le parking C du Heysel, à Grimbergen, en Flandre, juste de l’autre côté de la frontière entre Flandre et Bruxelles. Le but : accueillir des matchs du Championnat d’Europe de football qui devait avoir lieu en 2020 dans plusieurs grandes villes européennes. Entretemps, l’Euro a eu beau être retardé d’un an, cela n’a rien changé : le stade national n’existera jamais.

Est-ce un gros désavantage durant cet Euro ? L’Angleterre pourrait, si elle va en finale, jouer 6 fois à domicile.

"C’est un désavantage, complètement", regrette l'ancien Diable Rouge Mbo Mpenza. "Jouer devant son public, c’est quelque chose d’exceptionnel. Michel Platini voulait des matchs en Belgique pour rendre hommage à Robert Schuman, un des pères de l’Europe. Cela aurait été fantastique. Ne pas jouer à domicile dans des moments pareils, où on joue dans différents pays, c’est triste pour les joueurs et les supporters."

Thierry Witsel s'est également exprimé à ce sujet dans l'émission C'est pas tous les jours dimanche. "Il est important d’avoir un stade conforme pour accueillir les Diables Rouges dans des compétitions. C’est dramatique que l’équipe nationale ne joue pas en Belgique durant cet Euro, en étant numéro 1. Les joueurs perdent du temps en allant en Russie et au Danemark. Regardez l’Angleterre qui va jouer plusieurs matchs chez eux avec le public. Cela aurait aussi été une bouffée d’air au niveau social en Belgique après tout ce qu’on a vécu."


 




 

Vos commentaires