En ce moment
 
 

Les mesures Covid prises par le Codeco seront-elles suffisantes pour éviter le pire? Les prévisions d'un chercheur en modélisation mathématique

 
 

Un Comité de concertation s'est réuni vendredi face à la recrudescence de l'épidémie dans notre pays. D'ailleurs, la Belgique est le 6e pays européen le plus contaminé. Les mesures seront-elles suffisantes pour éviter le pire? C'était l'un des débats dans "C'est pas tous les jours dimanche" ce midi.

Ce midi dans "C'est pas tous les jours dimanche", les futurs scénarios possibles sur la situation covid en Belgique ont été abordés par Nicolas Franco, chercheur en modélisation mathématique à l'Université de Namur et de Hasselt, qui était l'invité de Christophe Deborsu sur le plateau de l'émission. Les chiffres sont "inquiétants", la modélisation des scénarios est pessimiste : dans l'un des scénarios, on pourrait atteindre jusqu'à 1.200 lits en soins intensifs avec un pic à Noël. Comment l'éviter? Pourra-t-on l'éviter? Devra-t-on prendre de nouvelles mesures? Voici sa réponse. 



"Il ne manque pas grand-chose pour qu'on stabilise, pour l'instant", a débuté Nicolas Franco. Puis il développe: "Si les choses se stabilisent, on suivra les scénarios de la courbe bleue et/ou verte avec une descente de l'épidémie qui n’interviendrait qu’à la mi-janvier pour atteindre les 500 lits en soins intensifs". Pour arriver à suivre ces scénarios, le chercheur en modélisation mathématique encourage les citoyens à "diminuer leurs contacts"

Le danger, c’est la courbe jaune, la plus pessimiste, met-il en garde. "C'est ce qui pourrait arriver si les contacts augmentent encore, d’où l’intérêt de diminuer ses contacts pour éviter le scénario le plus pessimiste". 

Si on diminue nos contacts maintenant, "il est prévu qu’on soit en phase de descente à Noël avec un délai de 2/3 mois pour désengorger les hôpitaux", précise Nicolas Franco. Il est donc primordial de diminuer nos contacts sociaux pour sauver Noël, a-t-il confirmé. 

Pour lui, les mesures restrictives prises par le Codeco ce vendredi auraient dû être prises avant: "La seule chose est que ça aurait été l’idéal de prendre les mesures un peu plus tôt. Mais on attend souvent le dernier moment pour le faire alors qu’elles auraient été efficaces un peu plus tôt", a-t-il expliqué sur le plateau de l'émission. 


 




 

Vos commentaires