En ce moment
 

Une N-VA francophone est-elle possible? Alain Destexhe explique pourquoi il a créé ce nouveau parti (vidéo)

La rumeur courait depuis quelque temps. Cette semaine, Alain Destexhe a quitté le MR et a créé ce qu'il appelle lui-même la "N-VA francophone". L'ancien secrétaire général de Médecins Sans Frontières ambitionne de se présenter aux prochaines élections avec ses nouvelles listes. Sur le plateau de l'émission C'est pas tous les jours dimanche, le sénateur et député bruxellois a expliqué pourquoi il a créé ce nouveau parti.

"Il ne faut pas oublier que j'ai lancé cet appel il y a 72h, soit il y 3 jours. Depuis, je reçois milliers de messages de soutiens sur les différents médias sociaux", a expliqué Alain Destexhe sur le plateau de l'émission C'est pas tous les jours dimanche. "Je lance un appel car dans le paysage politique francophone, il n'y a pas de grand parti qui rassemble la droite classique, une droite de gouvernement, et de centre droit. Je crois qu'il y a un espace pour cela du côté francophone".

M. Destexhe a également ajouté que plusieurs personnes qui voulaient créer quelque chose en Wallonie vont le rejoindre dans les jours qui viennent.

"Ce que j'aime bien de la N-VA, c'est qu'ils ont une ligne politique claire"

Interrogé sur la ligne politique de son parti, Alain Destexhe a évoqué la N-VA. "Ce que j'aime bien de la N-VA, c'est qu'ils ont une ligne politique claire. Ils ne sont pas en train de louvoyer en permanence, on sait ce qu'ils pensent sur l'immigration, le nucléaire, sur le socio-économique. C'est ça que j'aime bien dans la N-VA mais je suis contre le séparatisme et le confédéralisme. Je veux veux faire un parti francophone de droite qui n'est pas la N-VA".

Enfin, M. Destexhe a confié que le nom de son parti sera modifié après les élections. Il a expliqué qu'il n'avait pas assez de temps pour créer un nouveau nom en vue des élections de mai.

Vos commentaires